Michael Brun propose un nouveau concept pour rentabiliser les lives

PUBLIÉ 2020-08-07
Quatre mois déjà depuis que nous consommons les spectacles de nos artistes sans aucune contrepartie. Nombreux sont les acteurs à avoir tiré la sonnette d’alarme sur le déséquilibre entre les coûts générés par les spectacles et les maigres rentrées collectées. La solution : rentabiliser les lives, notamment en les monétisant. Gabel, Sweet Micky et T-Vice ont déjà testé cette formule. D’autres artistes et formations musicales ont décidé de leur emboîter le pas. Citons Klass ou encore Michael Brun. Ce dernier a échafaudé tout un concept autour de sa prochaine performance payante. Toujours avec l’idée d’amuser fanatiques et mélomanes dans le confort de leur demeure, mais en s’assurant cette fois de rentabiliser sa prestation.


Rentabiliser les lives : oui. Mais comment ? À cette question le jeune disc-jockey et producteur Michael Brun propose une nouvelle formule, qu’il va lui-même expérimenter avec son “Bayo Tour”. La technologie tient un rôle central dans ce concept. En effet, uniquement ceux qui se trouve dans les villes désignées pour cette tournée virtuelle pourront visionner le spectacle. “Le show sera payant mais à un coût réduit, seulement 5 dollars, et il est géolocalisé. Quelqu’un pourra acheter un billet uniquement s’il se trouve dans la ville spécifique désignée pour le tour”, informe l’auteur de "Akwaba". Trois villes américaines sont concernées : Miami, Los Angeles et Chicago. Autrement dit, tout comme avant la Covid-19, il faut être dans les villes où ont lieu les spectacles ou alors voyager pour se rendre à 100 miles autour d'une des villes concernées, pour prétendre y participer. 

La technique de la géolocalisation est encore à ses débuts. Une ou deux stars américaines et britanniques l’ont à ce jour expérimentée, selon le magazine Rolling Stone. Michael Brun est le tout premier Haïtien à employer une telle stratégie. Sur son compte Twitter, l’artiste a expliqué que ce nouveau concept vise à proposer un modèle de viabilité économique aux artistes qui ont vu leurs rentrées s'arrêter net du jour au lendemain avec la Covid. En entrevue avec nous, il précise que la réalisation du “Bayo Tour” digital est un test. Souvenez-vous du concept “Bayo Tour” avant la Covid-19. Il réunissait plusieurs artistes pour les joies de la musique et du public. Cela ne changera pas : celui qui a emmené la musique haïtienne hors des contrées de la diaspora haïtienne en Amérique du Nord aura des invités aussi pour ce digital tour. “Restez branchés pour les découvrir”, informe-t-il.

Afin de réaliser ce tout nouveau concept, Michael Brun s’est associé à Bicardi et AWAL. Selon le dj, ces spectacles programmés pour le mois d'août, soit le 14 et le 15, seront chacun unique de la conception aux artistes invités. Le jeune homme a annoncé sur son Instagram dont le contenu a été effacé qu’il est prêt à sortir de nouveaux titres. Ces concerts à venir seront aussi l’occasion pour lui de partager sa production avec les mélomanes.  “Je suis vraiment excité de partager de nouvelles chansons avec le public”, indique-t-il.

La plateforme de diffusion de concerts virtuels payants est dénommé Tixr. C’est par son intermédiaire qu’il faudra acheter les tickets donnant accès à ces shows. 



 



Réagir à cet article