Ayiti-Exit - la nécessité d’arrêter la Caravane du Faire Semblant (9 de 9)

Dans notre processus de formation sociale, le faire semblant apparait comme une forme anthropologiquement dégénérée du marronage.

Alin Louis Hall
Par Alin Louis Hall
03 août 2020 | Lecture : 25 min.

Dans notre processus de formation sociale, le faire semblant apparait comme une forme anthropologiquement dégénérée du marronage. On s’explique ainsi cette identité haïtienne jamais mise en chantier en raison d’une hybridation ratée. Les créoles et les bossales ont préféré faire semblant de coexister.Evidemment, il est normal que les enfants jouent à faire semblant. Cependant, dans le cas d’adultes, mimer peut servir soit de défenses psychologiques soit de mécanismes compensatoires. En effet, les recherches semblent suggérer que la plupar

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.