Haïti est dans une zone constitutionnelle et démocratique de crise, selon l'ambassadeur du Canada Stuart Savage

Stuart Savage, ambassadeur du Canada en Haïti depuis neuf mois - entre « peyi lòk » et Covid-19- est peu connu du grand public. Le Nouvelliste a été à la rencontre de ce diplomate de carrière, originaire de Windsor, dans le sud de l’Ontario, région des Grands lacs au Canada, qui effectue sa première mission en Haïti. Stuart Savage a été auparavant ambassadeur du Canada au Guatemala. Il a travaillé pour le Canada dans une mission diplomatique auprès des Nations unies à New York, à Madrid, à Mexico, à La Havane, à Islamabad. Démocratisation, droits des LGBTQ, visas et possibilité pour les Haïtiens d’aller étudier au Canada sont au menu de la deuxième et dernière partie de l’interview qu’il a accordée au journal.

Le Nouvelliste
Par Le Nouvelliste
03 juil. 2020 | Lecture : 6 min.

Le Nouvelliste : Depuis janvier on n’a plus de Parlement. On est en train de changer les lois. On est très loin de l’esprit démocratique en Haïti, qu’en pensez-vous ?

Stuart Savage : Il est clair que le pays est dans une zone constitutionnelle et démocratique de crise. Le Canada continue d’encourager la classe politique, le gouvernement et les autres secteurs de la société, à chercher une façon de faire le renouveau nécessaire de ces institutions politiques. On regrette énormément que les élections n’aient pas eu lieu en oct

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.