Dans le « document intitulé Budget général de la République d’Haïti, exercice 2019-2020 », la Cour des Comptes relève des accrocs à la loi

Ce document n’est pas en adéquation avec les dispositions encadrant l’élaboration et l’exécution des lois de finances fixées par la loi du 4 mai 2016 », induit des confusions dangereuses sur l’article 200.4 de la Constitution, met en lumière un reclassement de véhicules âgés de 5 à 8 ans défavorable à l’État.

Roberson Alphonse
Par Roberson Alphonse
29 juin 2020 | Lecture : 6 min.

La Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif (CSCCA), a, par lettre du 15 juin 2020, reçu du ministère de l’économie et des finances  « pour les suites nécessaires », un document intitulé « Budget Général de la République d’Haïti, exercice 2019-2020 », selon l’avis sur ce document communiqué au journal par le président de la Cour, Rogavil Boisguéné, lundi 29 juin 2020.

Sans prendre de gant, la CSC/CA descend en flamme ce « document » de l’Exécutif. « La Cour constate que

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.