Selon l’ancien député Jerry Tardieu, le gouvernement publie par décret sa proposition de loi sur crédit-bail 

Publié le 2020-05-21 | Le Nouvelliste

Dans une interview accordée au journal, l’ancien député de Pétion-Ville Jerry Tardieu a indiqué que c’est sa proposition de loi sur le crédit-bail qui a été publiée par décret par l’exécutif. Selon lui, le texte avait été déposé et débattu à la Chambre basse en 2016, avant d’être mis en veilleuse sur ordre de l’exécutif. L’ancien parlementaire, qui s’est défendu de toute volonté de polémiquer sur la question, a indiqué au journal qu’il cherche tout simplement à rétablir la vérité des faits.

" La mésaventure de ma proposition de loi est désormais connue dans les annales parlementaires, puisque c’est un fait rare qu’un pouvoir fasse autant pression pour retirer un texte en débat dans l’hémicycle. En effet, le texte était en discussion article par article, après que l’assemblée eut voté favorablement le rapport de la Commission économie et finances qui avait statué sur le texte en l’estimant conforme et correct en tous points, quand l’exécutif a sollicité que ma proposition soit simplement écartée pour laisser la place à un texte de l’exécutif."

" Après une séance houleuse où l’opposition criait au scandale, pour calmer les esprits et rétablir l’ordre, le président Cholzer Chancy décida de mettre le texte en veilleuse et sollicita de moi que je trouve une entente avec l’exécutif.  Naturellement cette entente ne fut jamais trouvée ", raconte-t-il. 

Jerry Tardieu a toutefois salué le comportement du président de la Chambre basse de l’époque, Cholzer Chancy. « J’apprécie quand même que le président Chancy ait eu la force de caractère de ne pas se plier totalement aux injonctions de l’exécutif. Certes, il mit le vote de ma proposition en veilleuse, mais il n’accepta jamais d’introduire le texte du gouvernement pour débat. J’apprécie d’autant plus ce geste que Cholzer Chancy faisait partie de la majorité et qu’il est un ami du président. De ce point de vue, il s’est comporté en président de l’assemblée et non en membre de la majorité », a fait remarquer l'ancien député.

Jerry Tardieu affirme qu’il n’attend qu’une chose, la reconnaissance du travail qu’il a réalisé dans la production de ce document. « Je veux que l’on me rende justice. Que la société, que mes mandants soient au courant du travail que j’avais réalisé. Pour écrire cette proposition de loi, j’ai dû travailler avec des consultants des juristes, des avocats et un staff de la Banque de la République d’Haïti qui ne nous a jamais marchandé son concours », a-t-il fait remarquer. 

L’ancien parlementaire a fait savoir qu’il n’en veut pas au pouvoir exécutif qui a publié par décret sa proposition de loi sous forme de projet de loi. « C’est la triste réalité de la politique en Haïti. Il y a une course folle pour capitaliser politiquement sur tout, et souvent au détriment d’Haïti. J’ai payé un lourd tribut au Parlement en raison du fait que l’on m’accorde des ambitions électorales tantôt pour le Sénat tantôt à la présidence. Cela a suffi pour que toutes mes initiatives soient torpillées. J’ai parlé de tout cela dans le livre bilan que j’ai sorti, « Dans l’enfer du Parlement : quatre années de combat et des idées pour demain », a-t-il expliqué. 

Jerry Tardieu a également déclaré qu’il se réjouit de la publication du texte. « Car le plus important, ce n’est pas qui, de Jovenel Moïse ou Jerry Tardieu, bénéficiera de la sympathie de la population pour avoir introduit une loi aussi importante, mais plutôt que cette loi soit en vigueur et appliquée pour le bien-être de la collectivité. Le plus grave problème d’Haïti est l’inaccessibilité au crédit pour un ensemble d’agents économiques dont les jeunes, les étudiants, les classes moyennes, les paysans. Une loi règlementant les opérations de crédit-bail est une ouverture sur l’accès au crédit pour nos petits commerçants, entrepreneurs, fermiers, professionnels et un pas vers l’accès au capital pour ceux qui n’en ont pas souvent l’accès », soutient l’ancien représentant de la circonscription de Pétion-Ville.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".