Anniversaire

Maurice Sixto pour mieux conter la vie de chez nous

Maurice Alfredo Sixto aurait eu 101 ans ce 23 mai s’il vivait encore. L’an dernier, à pareille époque, un ensemble de manifestations culturelles et artistiques ont marqué avec éclats le centenaire de sa naissance. En ce mois de mai 2020, à l’heure où l’on entame un second siècle de sa naissance, notre regard porte encore sur la portée de son œuvre, une façon de mieux conter la vie de chez nous.

Publié le 2020-05-22 | Le Nouvelliste

L’œuvre de Maurice A. Sixto interpelle. Elle amuse et enseigne à la fois. Au delà du rire, elle porte à réfléchir sur un ensemble de sujets. Le fameux « Castigat ridendo mores » de Molière trouve bien sa place chez l’auteur de « Léa Kokoye ». A travers ses créations, Sixto scrute à la loupe le réel haïtien et interroge les travers de notre société. Avec un regard attentif sur les gens et les choses, l’originaire de la ville des Gonaives a institué, à sa manière, tout un débat sur des grandes questions sociales.

Sixto connait le milieu et les gens qui l’habitent. Sans les citer, il pointe du doigt les tares et les vices de chez nous. Avec un humour décapant, il promène un miroir dans lequel la société se reconnait. Pour avoir été un cadre dans le secteur public,  il met au grand jour les transactions sexuelles, le clientélisme et la corruption caractérisant nos boîtes. Pour avoir maîtrisé les lieux et les personnages, ses lodyans restituent de fort belle manière les strates sociales dans ce qu’elles ont de plus burlesque.

Maurice Sixto a, comme lui, rendu immortels ses personnages. Il est celui qui met en scène des personnages familiers, ceux dont nous côtoyons à longueur de journée. Peut-on vraiment se passer d’un « Mèt Zabèlbòk Bèrachatat » dans son entourage immédiat ? Peut-on énumérer le nombre de « Ti Sentaniz » dans les hauteurs de la ville et nos ghettos ? Peut-on faire semblant d'ignorer que nos femmes sont encore objets d’exploitation  dans les administrations publiques ? 

L’œuvre de Sixto garde encore toute sa fraîcheur. Son oeuvre perdure et fait naître d’autres travaux pour une plus large diffusion. En mai 2006, en éditant « Léa Kokoye ak lòt lodyans » du célèbre conteur, les Presses nationales d’Haïti a rendu disponible sur support écrit une partie de l’œuvre de l’auteur de « Madan Jules ». Ce recueil de textes de 171 pages qui se veut un instrument pédagogique permet de comprendre les différentes manifestations de la langue et la réalité de notre société.

Sous la plume du  professeur Ethson Otilien, « Maurice Sixto ou le phénix de l’oraliture » a vu le jour. Cet ouvrage publié en juin 2018, sous les presses de Jebca Editions, est d’une méthodologie scientifique et rigoureuse.  Dans ces lignes consacrées à Sixto, le professeur Otilien renseigne sur l’homme et son œuvre. En plus de la biographie bien étoffée de ce génie hors du commun, il a aussi exploré son style afin de faire du livre une esquisse.

A l’approche du centenaire de la naissance de Sixto, le célèbre cinéaste haïtien, Arnold Antonin lui a rendu hommage en images. Dans le documentaire intitulé : « Men Maurice sixto, grand lodyansè devant L’Etènèl», Antonin met à l’écran Sixto et ses lodyans. Comme un bouquet de témoignages et de poèmes, ce documentaire de 110 minutes consacré au « prince de l’oraliture » donne la parole à un ensemble de personnalités du milieu pour perpétuer la mémoire et l’œuvre de Sixto.

Cerise sur le gâteau, à l'occasion du centenaire de sa naissance, Legs Editions a presenté " Je decouvre Maurice Sixto". Ecrit par Mirline Pierre, ce petit livre de 76 pages, au format de poche de la collection Jeunesse, retrace le parcours de Maurice Alfredo Sixto, devenu cet homme poto mitan de l'oraliture haïtienne.

Elien Pierre
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".