Un 14 mai comme hier, comme aujourd'hui

Publié le 2020-05-14 | Le Nouvelliste

Il y a de cela neuf ans, Michel Martelly prêtait serment et devenait président de la République d’Haïti.

Depuis la fameuse fête publique organisée au Champ de Mars un an plus tard pour célébrer la date du 14 mai, fête au cours de laquelle un vieux député plia ses genoux pour remercier le président de ses bienfaits et se jeta dans l’opprobre, le 14 mai est de moins en moins célébré par ceux qui avaient remporté l’élection présidentielle particulière de 2010-2011. Ils se remémorent la victoire en privé mais aucune joie en public n'est affichée. 

Le temps a passé. Les motifs de célébrations sont devenus rares et les présidents qui ont succédé à Michel Martelly ont prêté serment un 7 février. Le 14 mai est devenu une date normale. 

Neuf ans plus tard que reste-t-il de la présidence de Michel Martelly ? 

De grandes promesses, beaucoup d’espoirs déçus et le constat d’un immense gâchis. 

Comme souvent dans l’histoire de nos présidents, la réussite des uns se juge à l’aune des échecs des autres. Michel Martelly de ce point de vue a été très chanceux. La situation depuis son départ du pouvoir s’est dégradée pour Haïti et les Haïtiens. Son bilan est meilleur parce qu'après lui il y a eu pire. 

La justice ne s’est pas renforcée, la lutte contre la corruption n’a pas porté ses fruits, les accusations d’hier restent à l’état de soupçons. La faim s’est étendue à des couches plus larges de la population, les institutions se délitent chaque jour un peu plus. 

Les milliards passent, les problèmes restent. 

De 2011 à 2020, quelle est la route, le projet d’infrastructure, ou le levier de développement qui a été achevée, accompli, renforcé? 

Quelle réussite indiscutable pouvons-nous célébrer ?

L’éducation, la santé, le tourisme, l’emploi, la sécurité, la diplomatie, la démocratie, les droits humains, dans quel secteur le pays a-t-il fait des avancées significatives ?

L’Etat, de 2011 à aujourd’hui, a pris plus de place, faute de mieux, pour donner de moins en moins de résultats. 

La philosophie politique de la décennie est le lese grennen institutionnel et le héros de nos tourments « le bandit légal ». 

Michel Martelly a été choisi par les États-Unis d’Amérique pour empêcher René Préval de bâtir une lignée politique et de choisir son successeur en la personne de Jude Célestin. Pierre Louis Opont, directeur général, puis président du Conseil électoral provisoire, avait confessé les faits. 

Il est trop tôt pour faire le bilan définitif de cette décision. Il est impossible de savoir si l’histoire aurait été autre pour le pays avec une autre issue à la première élection présidentielle de la décennie. Mais on peut déjà dire que cela aurait pu être mieux pour Haïti. 

En 2011, on avait l’enthousiasme d’une nouvelle équipe, les milliards de la reconstruction d’après le séisme, les milliards de PetroCaribe et les milliards des taxes de plusieurs années de croissance de l’économie après le 12 janvier 2010. Tout a été galvaudé. Ne reste que les scandales. Et le goût amer de l’échec. 

Comme souvent dans l’histoire de nos présidents, la réussite des successeurs est impossible après les catastrophes laissées par les prédécesseurs. 

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".