Relations diplomatiques/Santé publique

Première conversation officielle entre Haïti et la République dominicaine sur la gestion du Covid-19

Depuis l’apparition du Covid-19 sur l’île, les autorités haïtiennes et dominicaines ne se sont jamais parlé, ni sur une gestion commune de la maladie, encore moins sur la fermeture des frontières et d’autres mesures concernant les deux populations. Depuis plusieurs mois, alors que le virus se propage dans les deux pays, silence radio entre Jovenel Moïse et Danilo Medina. La conversation mardi entre les ministres des Affaires étrangères des deux États, la première du genre, ouvre la voie à une coopération bilatérale sur une gestion commune du coronavirus.

Publié le 2020-05-07 | Le Nouvelliste

Enfin les lignes se sont rétablies entre les autorités haïtiennes et dominicaines. Claude Joseph et Miguel Vargas, respectivement ministre des Affaires étrangères d’Haïti et de la République dominicaine, ont eu leur première conversation officielle sur le Covid-19.  « Au cours de notre conversation virtuelle, nous avons abordé trois points. D’abord sur la question du visa des étudiants haïtiens en République dominicaine, il y avait un protocole d’accord signé le 3 février 2014 permettant aux étudiants de circuler entre les deux pays sans frais qui n’a jamais été appliqué. Le ministre dominicain va travailler sur ce dossier. J’ai aussi soumis à l’attention de mon homologue l’idée d’une gestion commune du Covid-19 entre la commission de haut niveau en République dominicaine et notre cellule scientifique sur la maladie », a fait savoir au Nouvelliste le ministre Claude Joseph.

Les deux ministres ont aussi abordé la situation de la commission mixte bilatérale sortie des radars des deux pays depuis des années et le dossier relatif au rapatriement massif des compatriotes haïtiens.

Une autre rencontre virtuelle prévue le mardi 12 mai permettra aux ministres Claude Joseph et Miguel Vargas de préparer une première conversation entre les présidents des deux pays et la concrétisation des sujets abordés mercredi entre les deux chanceliers. « Nous nous sommes entendus pour avoir des conversations une à deux fois tous les mois jusqu’à un retour à la normale… », a fait savoir le chancelier haïtien.

Claude Joseph a souligné qu’il devait rencontrer son homologue dominicain le 18 mars dernier, mais la fermeture des frontières et la contamination de Miguel Vargas par le Covid-19 n’ont pas rendu possibles les discussions entre les deux ministres.

Parallèlement, le Covid-19 se propage des deux côtés de l’île. Jusqu’au jeudi 7 mai 2020, la maladie avait déjà tué 373 personnes en République dominicaine, 9 095 cas étaient enregistrés et 2 064 patients déclarés guéris. Il ne se passe pas un jour sans qu’il n'y ait des décès et des centaines de cas de contamination chez nos voisins dominicains.

En Haïti, selon les autorités sanitaires,  le Covid-19 a déjà causé la mort de 12 personnes sur 129 cas enregistrés.16 patients ont été déclarés guéris. Il faut toutefois souligner qu’Haïti a réalisé très peu de tests, contrairement aux Dominicains qui ont en fait des dizaines de milliers.

Ses derniers articles

Réagir à cet article