Covid-19

Jouthe écarte l’ADIH et négocie directement avec les industriels pour les 20 millions de masques

Publié le 2020-05-05 | Le Nouvelliste

Alors qu’on s'approche de l'échéance du 11 mai concernant le port obligatoire du masque sur tout le territoire, le gouvernement n’a pas encore signé de contrat formel avec les industries du secteur textile pour la fabrication des 20 millions de masques annoncés par le Premier ministre à la fin du mois de mars dernier. Constatant le manque de leadership de  l’Association des industries d’Haïti (ADIH), Joseph Jouthe révèle qu’il est actuellement en négociations directement avec les industriels  séparément pour la signature d’un contrat.

« Nous négocions avec les industries pour nous enquérir de leur capacité de production et le délai de livraison afin de leur envoyer une lettre d’engagement pour la signature du contrat », a fait savoir le chef du gouvernement, qui intervenait mardi matin sur Radio Magik9. Le PM a souligné qu’il se rend compte maintenant que l’Association des industries d’Haïti ne peut pas signer de contrat au nom de toutes les industries impliquées dans la fabrication des masques. Selon lui, un mois s'est volatilisé dans les discussions avec l’ADIH sans aboutir à quoi que ce soit.

Joseph Jouthe a confirmé que pour le moment il n’y a effectivement pas encore de contrat formel signé avec les opérateurs du secteur textile. Toutefois, a-t-il précisé, le gouvernement a déjà acheté 2.5 millions de masques sur le marché en attendant les 20 millions des industries textiles en Haïti.

19 factories dans le secteur textile ont déjà livré gratuitement plus de 700 000 masques au gouvernement haïtien et d'autre matériel à la commission multisectorielle, a réagi le président de l’Association des industries d’Haïti, après les critiques du Premier ministre sur le manque de leadership de l’ADIH. Georges Sassine a affirmé qu’il n’a jamais été question pour l’ADIH de signer des contrats avec l’État haïtien au nom des industries pour la fabrication des 20 millions de masques.

Pour Georges Sassine, le secteur textile a la capacité de confectionner des masques pour l’exportation ainsi que pour le marché local. « Nous pouvons produire les 20 millions de masques pour Haïti et 50 à 100 millions pour l’exportation… », a-t-il précisé, soulignant que les masques produits pour Haïti seront à meilleur marché.  

0.50 dollar par masque est l’offre du gouvernement haïtien au secteur textile pour la fabrication de 20 millions de masques, a révélé le Premier ministre. Selon M. Jouthe, même s’il n’y a pas encore de contrat formel, les industriels acceptent le prix du gouvernement. L’une des entreprises a déjà livré près d’un million de masques au gouvernement, a fait savoir le chef de la Primature.

Parce qu’à l’étranger les industries textiles peuvent vendre le masque jusqu’à 1.50 dollar l’unité, les patrons veulent obtenir l’autorisation du gouvernement haïtien pour exporter. Joseph Jouthe n’est pas contre, mais il fixe les conditions. La Primature a fait savoir aux industriels que l'autorisation d'exporter des masques sera accordée exceptionnellement aux usines du secteur textile et habillement ayant fourni à l'État au moins cinq cent mille (500 000) masques répondant aux standards en vigueur.

« Les demandes d'autorisation doivent être acheminées au ministère du Commerce et de l'Industrie (MCI), et seront traitées au cas par cas. Cette mesure fait suite au communiqué N° 005 interdisant l'exportation de masques par les usines du secteur textile et habillement. Il demeure entendu que ces usines continueront à livrer à l'État des masques en vue d'atteindre le quota de vingt millions pour aider à prévenir les risques de propagation du COVID-19 », a ajouté M. Jouthe.

Selon le chef du gouvernement, parce que le secteur textile en Haïti n’avait pas l’habitude de confectionner des masques, « ils avaient beaucoup de difficultés à démarrer. » Ces industries n’avaient pas sur place le matériel nécessaire à la fabrication des masques, a précisé Joseph Jouthe.

Monsieur Jouthe a confié au journal que parallèlement au secteur textile formel, le gouvernement a signé des contrats avec des artisans, des tailleurs pour la fabrication des masques à 0.50 dollar l’unité. « Heureusement cela marche très bien. Les masques fabriqués par les artisans sont plus solides et plus beaux que ceux fabriqués dans les factories », a avancé Joseph Jouthe.

S’il y a des entreprises et des artisans qui ont des matières premières destinées à la fabrication de masques bloquées dans les douanes, le Premier ministre a annoncé que le gouvernement va intervenir rapidement pour débloquer la situation. Il a demandé aux concernés de contacter le ministère de l’Économie et des Finances pour les suites nécessaires.

Dans un communiqué en date du 30 avril, le gouvernement rend obligatoire le port du masque dans les lieux publics à partir du lundi 11 mai 2020, et ce, jusqu'à nouvel ordre.

Cette mesure visant à lutter contre le Covid-19 concerne particulièrement : les employés sur leurs lieux de travail ; les chauffeurs de camions, d'autobus, de taxis, de motocyclettes ;  les passagers de transports en commun (routier, aérien, maritime) ; les citoyennes et les citoyens circulant dans les rues, sur les places publiques, dans les marchés, ou tout autre lieu public ; toute personne fréquentant les hôpitaux, les magasins, les banques ainsi que d'autres institutions publiques et privées. 

Joseph Jouthe a fait savoir que les contrevenants à cette disposition seront tout simplement arrêtés par la police. Sans pouvoir les préciser, il indique qu’il y a des provisions légales en ce sens. Il a dit constater qu’aujourd’hui encore la population ne comprend pas l’ampleur de la pandémie de Covid-19.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".