Pour saluer le départ de Mario Théard…

Publié le 2020-04-29 | Le Nouvelliste

« Quand tu souffriras beaucoup, regarde la douleur en face, elle te consolera elle-même et t’apprendra quelque chose. Efforce-toi d’être simple, de devenir utile, de rester libre et attends pour nier Dieu, que l’on t’ait bien prouvé qu’il n’existe pas. »

Dumas Fils

Kern E. Jean-François

Tous ceux qui pensent savent que la mort est inéluctable. Pourquoi donc certains morts nous affectent-ils tant comme des catastrophes, pour que le souvenir des personnes aimées nous hante et nous affecte comme une écharde pour une douleur lancinante ?

Mario Théard a passé l’arme à gauche, le samedi 8 février 2020 au Baptist Hospital loin de la terre natale, à Miami Floride, l’État le plus ensoleillé des États-Unis, à l’heure du zéphir ; dans ce matin tiède de février, ses yeux clos, pour le soleil, ne pleureront pas les misères d’ici-bas. Son âme, plutôt bruyante, éprouve aujourd’hui une indicible joie de voir son abondante couvée l’a encerclé dans les larmes et la douleur filiales.   

D’une haute probité professionnelle et d’une exquise urbanité, il jouissait de l’estime et de la considération générale. Tous ceux qui l’ont connu et fréquenté savent quelle était la bonhomie charmante qu’aiguisait encore le désir de rendre service en toute circonstance. Très honorable chef de famille, il fut un époux modèle et aimable, un père juste et bon. Ses compatriotes ont tous été profondément affligés en apprenant le décès de cet homme de bien, aussi désintéressé que dévoué.

Mario Théard est mort pour ceux-là qui n’ont pas suivi ses faits et gestes dans un monde tourmenté où le vice et le crime ne marchandent pas.

Il n’appartenait pas à la classe des parasites, des rapaces et des thuriféraires. Il était franc, loyal et sincère et son verbe ne ménageait ni ami ni ennemi ni même lui-même dans son autocritique, sachant que l’homme avant tout n’est qu’un bon animal mu le plus souvent par des instincts barbares. Il était l’ami des jeunes qui trouvaient en lui un accueil chaleureux. Il leur apprenait que la jeunesse n’est pas seulement l’âge des plaisirs et que c’est aussi l’âge des études sérieuses, car la vie comme on le sait n’est pas seulement guitares, chants et musiques, c’est le quotidien et ses impératifs. Mario Théard était un philosophe doté d’un politique de bon aloi. Méprisant les pantins et les canards des rues, il a toujours prôné les devoirs des clercs et des élites envers les masses défavorisées et l’obligation de tout un chacun de servir la communauté et de travailler sans relâche au développement et au progrès de la nation.

Mario Théard était un humaniste. Maints hommes et de femmes nécessiteux bénéficièrent de son assistance. Son cœur a été souvent meurtri, il restait fidèle à la loi des cimes : ne jamais renoncer et, quoiqu’il arrive, secourir, aider, protéger les autres.

Fidèle à ses amitiés, de façon absolue, ayant la faiblesse de supporter moins bien la sottise que l’esprit, il put paraître dur aux yeux des médiocres. Son cœur n’avait pas de place pour la haine et son altruisme ne connaissait pas de bornes.

De l’homme et du citoyen, nous pouvons affirmer, sans crainte d’être contredit qu’il ne savait pas transiger avec la loyauté et l’honneur. Il en incarnait les principes et les professait avec un désintéressement qui ne prêtait pas à équivoque. Et ce sont toutes ces qualités, rares à notre époque, qui lui valurent l’admiration et l’amitié d’un grand nombre de ses compatriotes toutes couches sociales confondues.

La ville d’Aquin où il est né peut être fière de ce cher disparu et perd en lui un dépositaire irréprochable des grandes vertus civiques qui faisaient la parure et la grandeur des peuples de la cité antique.

Mario Théard était serviable, un modérateur  toujours prêt à secourir une âme abandonnée lors même que son service n’aurait pas été requis. C’était un homme excellent, admirable d’intelligence, de solidarité et de courage. Il dédaignait la farandole, la gloriole et le clinquant. Aussi ses funérailles furent-elles des plus simples d’après ces dernières volontés. Il a pieusement fui les mensonges du monde.

En saluant la dépouille de ce vieil Haïtien, figure et témoin d’un autre âge de la patrie éternelle, nous exprimons nos sympathiques condoléances à ses enfants, à son âme sœur Madame Josefa Gauthier, à nos amis ses frères Stanley, Dato et Hervé Théard, aux familles Théard, Raymond, Duvalier, Chauvet, à tous ses proches et alliés.

… Lorsque dans la forêt l’ouragan a brisé le grand chêne, on ne marque jamais mieux l’importance de la dévastation qu’en considérant la clairière ainsi élargie autour du géant abattu. C’est vrai, peut-être, mais ce n’est pas suffisant. Il faut lever les yeux, puisqu’à la place de celui qui tombe, tout le ciel va se découvrir enfin à qui sait bien regarder.

Mario Théard est mort, son souvenir demeure…

Kern E. JEAN-FRANCOIS

  kernjeanfrancois@yahoo.fr

Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".