Contrebande : Haïti perd 400 millions de dollars chaque année

À cause de la contrebande au niveau des frontières, Haïti accuse une perte de 400 millions de dollars chaque année, d’après Georges Sassine, président de l’Association des industries d’Haïti (ADIH), qui ne cesse de tirer la sonnette d’alarme.

Gérard Junior Jeanty
Par Gérard Junior Jeanty
16 mars 2020 | Lecture : 2 min.

À cause de la contrebande au niveau des frontières, Haïti accuse une perte de 400 millions de dollars chaque année, d’après Georges Sassine, président de l’Association des industries d’Haïti (ADIH), qui ne cesse de tirer la sonnette d’alarme. Dans son bulletin mensuel publié en février, l’ADIH fait état des démarches entreprises de concert avec d’autres associations patronales, la Chambre haïtiano-américaine de commerce (AMCHAM), la Chambre de commerce et d'industrie d'Haïti (CCIH) et la Chambre franco-haïtienne de commerce et d'industrie

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.