Santé publique/CoronaVirus

Le président Jovenel Moïse annonce la création d’un « Task force » en prévision au coronavirus

Publié le 2020-03-12 | Le Nouvelliste

D’entrée de jeu dans son adresse à la nation jeudi sur sa page Facebook, le président de la République a voulu rassurer la population sur le fait qu'actuellement aucun cas de coronavirus n’a été enregistré dans le pays. Jovenel Moïse a annoncé la création d’un « Task force » en prévision au coronavirus et affirmé que le gouvernement se prépare à faire face à la pandémie…

« Les médecins de l’armée, les médecins de la police nationale, les étudiants finissants en médecine, les médecins retraités, les épidémiologistes, les infectiologues, les pneumologues, les pharmaciens…seront mobilisés pour faire face au coronavirus », a annoncé le président de la République. Le ministère de la Santé publique va les contacter et rapidement il y aura des séances de formation à travers le « Task force » que le Premier ministre aura à former, a indiqué Jovenel Moïse.

En plus du Centre ambulancier national, le chef de l’État a dit instruire la ministre de la Santé publique afin qu'elle mobilise tous les services ambulanciers privés pour qu’ils soient prêts à intervenir.  « Se pa lè ou gen dòmi pou w ranje kabann ou », a ajouté le locataire du Palais national, une façon pour lui de donner la garantie que tout est en train d’être fait en prévision de la pandémie.

Si la ministre de la Santé publique, Marie Gréta Roy Clément, avait parlé de la disponibilité de 200 lits à travers le pays pour admettre les éventuels contaminés, le chef de l’État a préféré dire qu’il y a beaucoup de lits disponibles. M. Moïse a aussi souligné qu’il y a des espaces de mise en quarantaine disponibles dans le pays.

Cependant, le président a mis l’accent sur la quarantaine domiciliaire. À nos compatriotes qui vivent dans les pays déjà touchés par le coronavirus, Jovenel Moïse leur a fait savoir qu’ils sont libres de rentrer chez eux en Haïti. « De retour au pays, vous devez vous mettre en quarantaine domiciliaire », a menacé le président.

Selon lui, la personne qui revient d’un pays touché par le coronavirus recevra la visite des agents du ministère de la Santé publique régulièrement chez elle durant les 14 jours de la période d’incubation avant de pouvoir circuler librement.

Le président annonce qu’à partir de ce vendredi 13 mars, il y aura tous les jours une émission avec des autorités et des spécialistes pour informer la population du coronavirus. Le chef de l’État a profité de cette adresse à la nation pour exhorter la population à respecter les principes d’hygiène comme se laver les mains régulièrement.

Jovenel Moïse a appelé la population à la sérénité et à faire montre de solidarité. « Nous sommes un peuple résilient, mais aussi un peuple qui s’aime mutuellement… », a fait savoir le chef de l'État.

Le président a appelé la population à ne pas céder à la panique, mais à se préparer à faire face au coronavirus. « Nous sommes en charge, c’est notre rôle de vous aider, de vous servir. C’est notre rôle de vous dire quel comportement adopter. C’est aussi notre rôle de vous traiter si le coronavirus arrive à entrer dans le pays », a-t-il garanti.   

Ses derniers articles

Réagir à cet article