L’ISTEAH lance de nouveaux programmes d’études en sciences et en génie

Publié le 2020-03-11 | Le Nouvelliste

L’Institut des sciences, des technologies et des études avancées d’Haïti (ISTEAH) a profité  de la Journée internationale des femmes, le 8 mars 2020, pour lancer ses nouveaux programmes d’études universitaires de premier cycle en sciences et en génie. Ces programmes seront offerts à Port-au-Prince, à Hinche et à Génipailler/Milot dans le Nord. Les candidats peuvent déposer leurs demandes d’admission, dès le 8 mars 2020, à l'un des huit nouveaux programmes de licence avec les spécialisations suivantes : mathématiques, mathématiques-informatique, mathématiques-statistique, mathématiques-physique, biologie-physique, biologie-chimie et chimie-physique. Un diplôme d’ingénieur en génie informatique est également offert.

Le communiqué de lancement confirme que 50 % des places dans ces programmes sont réservées à des femmes, à l’instigation de la « Chaire Unesco Femmes et Sciences pour le développement» de l’ISTEAH. Le programme fera la part belle aux mordus de sciences et aux futurs ingénieurs.

Ces programmes de licence s’adressent à des élèves qui ont obtenu leurs certificats de fin d’études secondaires dans une série scientifique et qui souhaitent obtenir un diplôme universitaire de premier cycle correspondant à une licence en sciences ou un diplôme d’ingénieur. Les programmes sont conçus également pour les candidats détenant déjà un diplôme universitaire et qui souhaitent se réorienter en sciences ou en génie.

Comme des universités étrangères, l’ISTEAH exige, selon le profil du postulant, une année propédeutique aux détenteurs du baccalauréat de fin d’études secondaires pour être acceptés dans leurs programmes de premier cycle en sciences ou en génie. L’étudiant qui complète avec succès l’année propédeutique recevra un diplôme universitaire propédeutique en sciences (DUPS) qui renforcera sa capacité à enseigner les sciences au niveau du secondaire.

Samuel Pierre, professeur titulaire au département de génie informatique et génie logiciel, confirme qu’il s’agit d’une formation orientée vers la résolution des problèmes d'Haïti à partir de méthodes scientifiques.

Les cours seront dispensés par des professeurs hautement qualifiés. Les responsables de l’ISTEAH se proposent d’offrir une formation scientifique équivalente à celle dispensée par les universités étrangères de référence. Les formations offertes tiennent surtout compte des compétences génériques très en demande sur le marché du travail tant national qu’international. Elles seront couplées à de solides connaissances disciplinaires qui constituent les principaux atouts sur lesquels repose l’employabilité des futurs diplômés, indépendamment de leurs champs de spécialisation. Les étudiants sont formés pour pouvoir s’adapter aux nouveaux métiers du XXIe siècle, avec d’excellentes capacités d’apprentissage tout le long de la vie.

Pour les responsables, il s’agit d’un chemin vers les métiers de l’avenir. Selon eux, la grande carence en Haïti de programmes de formation de niveau licence dans certaines disciplines scientifiques a un impact négatif sur les professions fondées sur de telles disciplines. « Pour former des ingénieurs, des agronomes, des statisticiens, des spécialistes de la finance, des économètres, des professionnels du médicament et de la transformation alimentaire, une bonne base de mathématiques, de biologie, de chimie, de physique est nécessaire», lit-on dans le communiqué de presse.  

De même, pour évoluer avec compétence dans le monde d’aujourd’hui et créer la richesse pouvant conduire au développement national, Haïti doit disposer et former des professionnels compétents dans tous les champs du numérique et des technologies de l’information.

Par exemple, pour faire face aux défis du changement climatique qui menacent particulièrement les États insulaires et les pays en développement comme Haïti avec comme conséquences, entre autres, le mouvement et la disparition d’espèces vivantes, l’acidification des océans, les tornades, de nombreuses sécheresses, des inondations, il faut former des professionnels compétents capables d’aider le pays à s’adapter aux changements catastrophiques annoncés.

L’ISTEAH privilégie la recherche scientifique, l’innovation, le leadership et la citoyenneté comme base du développement socioéconomique. Il vise à renforcer les capacités scientifiques des universités haïtiennes, particulièrement celles des régions souvent confrontées au problème de pénurie de compétences pour assurer la formation au premier cycle universitaire.

Il forme, à travers tout le pays, notamment dans les régions, des diplômés de maîtrise et de doctorat pour contribuer à la résolution des nombreux problèmes du pays. L’ISTEAH offre également des services de formation continue et d’expertise aux organismes qui ont des besoins spécifiques.

Thomas Lalime thomaslalime@yahoo.fr Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".