Un week-end chaud : carnage, kidnapping, incendie et débandade des blindés de la PNH

Au moins 18 personnes ont été tuées dans des incidents violents à la capitale et en province, ce dernier week-end de février. Si les kidnappings et tentatives de kidnapping se sont poursuivis et la débandade des blindés neufs, utilisés dans une opération contre les bandits de Village-de-Dieu, a été largement commentée sur les réseaux sociaux, c’est toute la fin de semaine qui a été chaude. 

Roberson Alphonse
Par Roberson Alphonse
02 mars 2020 | Lecture : 5 min.

Quatre hommes ont été tués par balle à la rue des Miracles, le samedi 29 février 2020. L’acte est imputé par des témoins à des membres d’un gang dénommé « Krache Dife ». Le constat légal des cadavres a été effectué par le juge de paix titulaire de la section Nord, Me Noël, a confié au journal le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Jacques Lafontant. Le magistrat a verbalisé les cadavres de deux autres personnes tuées au niveau de la grand-rue, non loin de la rue Pavée et dans les parages de la cathédrale, a poursuivi l

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.