Les jeunes qui ont marqué l'année 2019

PUBLIÉ 2020-01-03
Ils ont moins de trente ans, ont de grandes ambitions et une influence certaine sur leurs semblables. Au-delà de leur présence sur les réseaux sociaux, ils portent un projet réel, et peuvent chacun dans sa sphère d’activité être un modèle, une source d’inspiration pour leurs congénères. Ticket vous présente dix jeunes qui ont, à leur manière, par leur initiative ou les distinctions reçues, marqué l’actualité en Haïti pour l’année 2019.


Enomy Germain

Jeune économiste Enomy Germain a publié son premier livre "Pourquoi Haïti peut réussir" en août 2019. Un ouvrage qui veut déconstruire le précepte selon lequel Haïti est condamné à l’échec. Nouvelle étoile, il est détenteur d’un master en économie du développement et d'un diplôme d’études supérieures en économie quantitative appliquée du Centre de Techniques, de Planification et d’Economie Appliquée (CTPEA). Enomy a également des compétences en évaluation scientifique d’impacts de politiques publiques et projets, en analyses micro et macroéconomiques, conduite d’enquêtes et d’études de marché, et en gestion de projets.

Emmanuela Douyon

Féministe et militante politique, Emmanuela a été la figure de proue du mouvement “Nou p ap dòmi”, une initiative qui a fait parler d’elle cette année. Économiste spécialisée dans la connaissance économique des politiques et des projets de développement, elle est titulaire d'une maîtrise en "Economie des politiques de développement" avec une spécialisation en connaissance économique des politiques et projets de développement de l'Université de Paris Sorbonne et d'une maîtrise en "Economie appliquée spécialisée dans l'urbanisme et le développement" et d'une licence en économie de l'Université nationale Tsing Hua de la République de Chine (Taïwan).

Allan Jean Baptiste

Nominé parmi les jeunes remarquables de moins de 30 ans du magazine Forbes, Allan Jean-Baptiste est un jeune homme d’origine haïtienne, directeur chez KKR (Kohlberg Kravis Roberts & Co), où il travaille pour le Fonds d'actions de croissance de la société géante d'investissement privé dans les technologies, les médias et les télécommunications. Allan a travaillé sur des transactions comme ForgeRock et FanDuel et a été observateur au conseil d'administration de ces deux sociétés. Auparavant, il a travaillé chez Google et Goldman Sachs.

Frè Gabe

2019 fut pour lui l'année de toutes les consécrations. La vente-signature de son premier album en mars a drainé la grande foule au Palais municipal. Et ses chansons ont tourné en boucle pendant l'année. Incontestablement, Frè Gabe a donné un autre essor au rap dans le secteur évangélique. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, 2019 est aussi l'année de son mariage. L'un des  évènements les plus médiatisés de l'année.

LojiBaby

LojiBaby est le maître d’œuvre du hit "Dyaspora". Avec ce titre, ce jeune artiste a marqué l’année 2019. Lojibaby. Jeune homme de 27 ans, Lojibaby est le nouvel artiste qui a fait sensation dans le rabòday avec son titre « Dyaspora ». Morceau très populaire, il était sur toutes les lèvres, dans toutes les fêtes et after-hours. « Dyaspora » est un véritable hit qui fait bouger frénétiquement et qui aborde sans les insanités habituelles ce rythme en pleine expansion. Un coup de maître du chanteur-compositeur. "Dyaspora" est sans conteste la chanson rabòday de l’année.

Manno Beats

L'année 2019 a amplement souri à Emmanuel Pierre dit Manno Beats. Fierté nationale, avec son titre "Akouna", le chanteur et beat maker Emmanuel Pierre dit Manno Beats a raflé 2 trophées au prestigieux “All Africa Music Awards”. Il s’est vu attribuer les distinctions du Best African Act in the diaspora et du Best Artist in African Electro.

Cecile McLorin

Chanteuse de jazz d’origine haïtienne.  La chanteuse Cécile McLorin Salvant a recu, le dimanche 10 février, à Los Angeles, le prix du meilleur album de jazz vocal à la 61e cérémonie des Grammy Awards pour son disque "The Window". La chanteuse franco-américaine avait déjà été primée en 2006 avec "For One Love" et en 2018 avec "Dreams and Daggers".

Fedia Stanislas

Championne de l’édition 2019 du prix Deschamps, Fedia Stanislas est une jeune journaliste et auteure de 28 ans qui a comblé le cœur du jury du prix Deschamps cette année. Elle a remporté haut la main le prix littéraire Henri Deschamps 2019 pour son roman « Konfidans », a annoncé la Fondation Lucienne Deschamps et le jury du prix littéraire. Dans ce roman brûlant d’actualité, l’auteure a abordé des thèmes à caractère social : prostitution, migration, violence domestique, pauvreté, la grande misère sociale qui déshumanise notre peuple. 

Steven Saba

Joueur du Violette Athletic Club, le Grenadier Steven Saba s’est fait connaître notamment lors de la dernière édition de la Gold Cup. Évoluant en milieu de terrain, le footballeur de 26 ans s’est révélé être un pion important dans l’effectif de Marc Collat lors de cette compétition en juin dernier. Saba fait partie de ceux qui ont permis au pays de marquer l’histoire en atteignant pour la toute première fois les demi-finales de cette Coupe d’or. Ses coéquipiers et lui ont permis à tout un peuple d’espérer à un moment où le pays faisait face à d’énormes bouleversements. 

Ralph Teddy Erol

Journaliste freelance, Ralph Teddy Erol a lancé sa plateforme Ted’Actu il y moins de deux ans. Pendant l’année 2019, la petite équipe s’est fait remarquer par l'énergie quasi-inépuisable de ses membres (notamment Ted et son dévoué collègue Delanot Philippe), leurs multiples réalisations largement diffusées sur les réseaux sociaux et surtout la fiabilité et l'immédiateté de leurs informations. Infatigable sur le terrain, Ted Actu était au centre de toutes les manifestations pendant le phénomène peyi lòk. Les reportages photos et vidéos, avec des séquences originales, du jeune média ont eu bien du succès sur la toile. Bravo à Ted'Actu !!!



Réagir à cet article