Les principaux évènements ayant marqué l’année sportive haïtienne en 2019

Du sacre de Naomi Osaka à Melbourne (tennis), en passant par la médaille de bronze de Ryan Martine en Ouzbékistan (taekwondo), la Gold Cup historique des Grenadiers (football), à la conservation du titre de champion WBA de Jean Pascal (boxe), Haïti, sur le plan sportif (bien que reléguée en Ligue B, elle ait raté les Jeux panaméricains), a connu malgré tout une année plus ou moins difficile. Le Nouvelliste, qui avait suivi de près l’actualité sportive haïtienne (toutes disciplines confondues), vous propose la chronologie des principaux évènements ayant marqué l’année 2019.

Publié le 2019-12-30 | Le Nouvelliste

Le 26 janvier, à Melbourne (Australie), Naomi Osaka a remporté l’Open d’Australie (son deuxième grand chelem après celui de l’US Open 2018), en battant Petra Kvitova 7-6 , 5-7 et 6-4 (en 2h27), au terme d’une finale au scénario incroyable, et ce après 3 balles de match perdues dans le deuxième set. La fille de Tamaki Osaka et Maxime Léonard François en a profité pour devenir la 26e joueuse à être numéro un au classement de la WTA.   

Le dimanche 3 mars, au parc Sainte-Thérèse de Pétion-Ville, à l’occasion de la première journée de la série d’ouverture du championnat haïtien de football professionnel, le Don Bosco FC n'a fait que malmener sa bête noire, le FICA (5-1).

Le 24 mars, au stade Sylvio Cator, la sélection haïtienne de football, en battant Cuba (2-1) grâce à des buts de Duckens Nazon et Kevin Pierre Lafrance, s’était hissée à la Ligue A des nations de la Concacaf.   

Les 16, 18 et 20 avril, les U17 d’Haïti ont participé au tournoi de développement de l’UEFA. Après avoir mordu la poussière (0-3) devant la Russie, tenus en échec par Chypre (1-1), les petits Grenadiers, en battant (1-0) le pays hôte (Roumanie), but de Carl Fred Sainté, deviennent la première équipe haïtienne (toutes catégories confondues) à faire chuter une équipe européenne.

Le 28 avril, à l'hôtel Le Plaza, en présence du président de la FHF, Fredler Christophe (Bijou), capitaine de la sélection haïtienne des moins de 17 ans, a signé un contrat prostagiaire avec le Racing Club de Strasbourg (qui évolue en Ligue1) en France.

Le 29 avril, à Panama City, au terme d’une séance de formation organisée par la FIBA (25 au 28 avril), l’arbitre haïtien Marc Rony Louis, l’un des trois lauréats, a été élevé au rang d’instructeur FIBA pour le continent américain.   

Le 12 mai, à Bradenton, en Floride (USA), les petits Grenadiers, après avoir surclassé tout le monde en phase de poule du championnat Concacaf, ont validé leur billet pour la phase finale de la Coupe du monde U17 de la FIFA, Brésil 2019, en prenant le meilleur (4-3) sur le Honduras, temps réglementaire (1-1).

Du 15 au 19 mai, à Manchester (Angleterre), la Capoise Marie Claudette Alexandra Lecorps, éliminée dès son premier combat, a représenté Haïti au championnat du monde de taekwondo.

Le 9 juin, l’équipe de l’Arcahaïe FC, finaliste malheureuse en décembre 2018, a pris le meilleur sur le Real Hope FC (0-0 et 1-1), pour s’adjuger son premier titre de champion dans l’histoire du championnat national de première division. L’AFC devient ainsi le 17e club ayant gagné ce trophée qui se dispute depuis 30 ans.

Du 16 juin à San Jose (Costa Rica) au 2 juillet à Phoenix (USA), Haïti, qui avait fait carton plein en phase de poule de la Gold Cup (Bermudes : 2-1 , Nicaragua : 2-0 et Costa Rica : 2-1), a battu le Canada (3-2) en quarts de finale avant de se faire battre (0-1) après prolongations par le Mexique en demi-finale.  

Du 26 juillet au 11 août, avec 9 athlètes, Haïti, qui n’avait gagné aucune médaille aux Jeux panaméricains qui se déroulaient à Lima (Pérou), a atteint la finale du 100m/haies, chez les dames, avec Vanessa Clerveaux qui a réalisé la meilleure performance du pays.

Le 3 août, en battant l’Américain Marcus Browne, l’Haïtien Jean Pascal (34 combats, 1 défaite, 6 nuls et 20 KO), qui évolue à Québec (Canada), devient le nouveau champion WBA des mi-lourds.  

Le vendredi 9 août, à Tachkent, en Ouzbékistan, l’Haïtien Ryan Martine (14 ans), a remporté la médaille de bronze lors du championnat du monde cadet de taekwondo.

Le 13 août, à Salinas (Porto Rico), la sélection féminine haïtienne, en battant le pays hôte (1-0) grâce à Walandjina Cyriaque (21 buts en 4 matches), a remporté le groupe C du challenge CFU U14 de la Concacaf. Avant ce match, les petites Grenadières avaient battu respectivement Bonaire (18-0), Turks & Caicos (20-0) et Anguilla (16-0) pour un total de 55 buts inscrits en 4 rencontres.

Du 7 septembre au 11 novembre, Haïti, qui n’avait gagné aucun match (Curaçao : 0-1 et 1-1 ; Costa Rica : 1-1 et 1-1) dans la Ligue A des nations de la Concacaf, a été logiquement reléguée en Ligue B.

Le 14 septembre, en Floride (USA), Otniel Moïse, en gagnant le championnat «Hero Fight League» de taekwondo, n'a fait qu'ajouter une 5e médaille d’or à son palmarès pour l’année 2019.

Le 4 octobre, le capitaine des Grenadiers, Johny Placide, libre depuis le 5 mai 2018, après son dernier match en Angleterre avec Oldham (D4), s’est engagé avec un club bulgare, le FA Tsarsko Selo Sofia.

Le 7 octobre, à San Juan (Porto Rico), les Grenadières, en s’imposant (2-1) face à l’équipe locale grâce à des buts de Mikerline Saint-Phélix et Melchie Daëlle Dumornay, se sont qualifiées pour la dernière phase des éliminatoires des Jeux olympiques de Tokyo 2020 où elles auront à affronter les USA, le Costa Rica et le Panama.

Du 27 octobre au 2 novembre, à Goiania (Brésil), les petits Grenadiers, battus respectivement en phase de poule de la Coupe du monde U17 de la FIFA par la République de Corée (1-2), Chili (2-4) et la France (0-2), ont raté une belle occasion d’écrire une nouvelle page dans l’histoire du football haïtien dans une phase finale de Coupe du monde.

Les 2 et 3 novembre, à La Havane (Cuba), Haïti, qui devait en principe organiser du 25 au 27 octobre la XIXe édition du championnat caraïbe de cyclisme, a vu son équipe participer à cette compétition sans trop grande réussite. En présence du ministre des Sports démissionnaire, Edwing Charles, les athlètes haïtiens n’ont pas brillé sur les routes de la capitale cubaine.

Le 6 décembre, le journaliste émérite Michel Giraud, surnommé l’archive nationale du football haïtien, a rendu l’âme, huit jours avant ses 77 ans.

Le 15 décembre, au Campeonato nacional de Clautura, au Chili, en bodybuilding, l’Haïtien Jackson Marcelin a remporté, dans la catégorie de 95 kg, le titre de champion.

Le 22 décembre, au parc Sainte-Thérèse de Pétion-Ville, le Don Bosco FC, à défaut de gagner le trophée récompensant l’équipe championne de la série de clôture du CFHP, annulée par la FHF, s’est emparé du titre de champion du tournoi des légendes du football haïtien en battant les Lionceaux de Pernier (3-1).

Le vendredi 27 décembre au siège de la FHF, à Croix-des-Bouquets, à l’initiative de «Foot Fem HT», se tenait la deuxième édition du gala du football féminin. Les principaux prix ont été raflés par Mikerline Saint-Félix (joueuse de l’année), Walandjina Cyriaque (révélation de l’année), Madelina Fleuriot (meilleure gardienne) et Harold Edma (entraîneur de l’année).

Le samedi 28 décembre, à Atlanta (USA), le Québécois d’origine haïtienne Jean Pascal (34-6-1, 20 KO) a conservé son titre WBA des mi-lourds, après avoir vaincu le Suédois Badou Jack par décision partagée des juges (114-112x2 en faveur Pascal, 114-112 pour Jack).  

Le samedi 28 décembre, le pivot haïtien Skal Labissière, titularisé pour la première fois en NBA cette saison avec les Blazers de Portland (battus 120-128 par les Clippers), est sorti sur blessure. Le joueur de 23 ans a quitté le parquet seulement 3 minutes après le coup d’envoi de la rencontre.

Le dimanche 29 décembre, la FHF a organisé son assemblée générale ordinaire avec la participation de 20 représentants de clubs (8 en D1, 4 en D2, 4 du foot féminin et 4 en ligue). Annoncé comme candidat à la présidence de la FHF, l’ancien capitaine des Grenadiers Ernso Laurince a été écarté de la course pour faux et usage de faux.

Le mardi 31 décembre, le contrat de deux ans de Marc Collat, qui avait repris les rênes des Grenadiers en 2017, arrive à terme. Dans un entretien avec le journal Le Nouvelliste, le technicien français a confirmé qu’il ne serait pas reconduit à la tête de la sélection haïtienne de football.  

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".