Bilan des Grenadiers

Les temps forts de la sélection haïtienne de football en 2019

Depuis 1973, la sélection haïtienne de football dirigée alors par Antoine Tassy et qualifiée pour la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA, Allemagne 1974, n’aura pas réalisé les performances qu’elle a eues en 2019. Demi-finalistes de la dernière Gold Cup, les Grenadiers, qui ont disputé en tout et pour tout 14 rencontres, ont été relégués en Ligue B des nations de la Concacaf. Clin d’œil sur le bilan 2019 de l’équipe entraînée par Marc Collat

Publié le 2019-12-27 | Le Nouvelliste

Tout a commencé au stade Sylvio Cator par la victoire acquise (2-1), le dimanche 24 mars 2019, face à Cuba. Pour matérialiser ce succès, Duckens Nazon, étincelant  dans cette rencontre, a été buteur et passeur décisif pour Kevin Pierre Lafrance. Dans la foulée, les Grenadiers en avaient profité pour valider leur billet pour la Gold Cup 2019 et ravir une place en Ligue A des nations de la Concacaf.

Pour préparer la plus prestigieuse compétition au niveau des nations de la zone, la sélection haïtienne avait disputé trois tests matches. D’abord, le 2 juin aux USA, les Haïtiens avaient chuté (0-1) face à Salvador. Ensuite, le 6 juin, contre le Chili, Haïti s’était inclinée (1-2), malgré le but synonyme d’ouverture du score de Frantzy Pierrot. Enfin, pour compléter sa préparation, Haïti avait pris la mesure de Guyana (3-1). Méchack Jérôme, Jonel Désiré et Wilde Donald Guerrier ont été les trois buteurs de ce match.    

''La meilleure Gold Cup d’Haïti''

Du 16 juin au 2 juillet 2019, l’équipe haïtienne de football, qui disputait sa 7e Gold Cup (2000, 2002, 2007, 2009, 2013, 2015), avait fait rêver tout un pays. Avant cette dernière édition, Haïti avait atteint les quarts de finale de cette compétition à trois reprises (2002 ; 2009 et 2015). À la surprise générale, les Grenadiers, qui en ont profité pour battre des records, ont failli se retrouver en finale.      

En phase de poule, le 16 juin à San Jose (Costa Rica), Haïti avait pris la mesure des Bermudes (2-1) grâce à un doublé de Frantzy Pierrot. Quatre jours après, soit le 20 juin aux USA, les Grenadiers avaient surclassé le Nicaragua (2-0). Malgré son statut de l’un des deux joueurs retenus en équipe nationale qui évolue dans le championnat national haïtien, Steeven Saba avait fait trembler les filets pour Haïti et Manuel Rosas avait marqué contre son camp. Pour compléter cette phase de poule, Haïti, déjà qualifiée pour les quarts de finale, affrontait le Costa Rica pour le gain de la première place du groupe. Le 24 juin, menés au score comme ce fut le cas face aux Bermudes, les Grenadiers ont pu renverser la vapeur pour s’imposer (2-1) avec des buts de Duckens Nazon (penalty) et de Djimy-Bend Alexis. Ce dernier avait pourtant ouvert le score contre son camp pour les Ticos.  

Tout compte fait, la victoire historique (2-1) acquise 69 ans après face au Costa Rica, avait permis à Haïti de consolider la première place de son groupe et d’éviter le Mexique en quarts de finale. Le 29 juin, les Grenadiers, menés au score (0-2) à la pause, allaient se transcender pour anéantir le Canada (3-2) avec des buts inscrits par Duckens Nazon, Hervé Bazile (penalty) et un chef-d’œuvre de Wilde-Donald Guerrier pour s’envoler en demi-finale. Un autre exploit, car Haïti n’avait pas battu le Canada depuis 36 ans.  

Le 2 juillet, face au Mexique dans le dernier carré, Haïti plie mais ne rompt pas, car elle avait tenu tête à l’équipe qui allait être sacrée championne de la compétition. Au terme du temps réglementaire, les deux protagonistes s’étaient séparés sur le score de 0-0. Dans les prolongations, il a fallu ce penalty inventé par l’arbitre qatari pour permettre aux Aztèques de prendre le meilleur face aux Grenadiers (1-0). Ainsi, s’achevait la belle aventure des hommes de Marc Collat qui avaient pris la troisième place dans cette Gold Cup historique.  

''Une Ligue A des Nations vite à oublier''  

Après avoir étonné plus d’un dans la Gold Cup, le 7 septembre à Willemstad, Haïti a affronté le Curaçao dans le cadre de la première journée de la Ligue A des Nations de la Concacaf. En proie à des difficultés d’ordre compétitif, Haïti s'est fait battre (0-1). Trois jours plus tard, soit le 10 septembre au stade Sylvio Cator, Haïti avait été tenu en échec par le Curaçao (1-1), et ce malgré le but de  Frantzdy Pierrot.

Pour son troisième match dans cette compétition, disputé le 11 octobre à Nassau (Bahamas), le pays ‘‘lock’’ oblige, Haïti n’avait pu faire mieux qu’un match nul (1-1) face au Costa Rica de Keylor Navas. Une nouvelle fois, c’est Frantzdy Pierrot qui avait permis à Haïti de rétablir l’équilibre sur le tableau d’affichage. Le 15 octobre à la Serena, en Bolivie, avant son dernier match contre les Ticos, Haïti s'est mesurée face à l’équipe sud-américaine. La Bolivie, malgré l’ouverture du score d’Haïti par Gilbert Alvarez (22e) contre son camp, s’était imposée sur le score de (3-1).

Le 17 novembre, à San Jose, les Grenadiers ont disputé leur dernier match dans la Ligue A des Nations de la Concacaf face au Costa Rica. Ils n’avaient fait mieux qu’un nul (1-1). Sur penalty, Duckens Nazon avait remis les pendules à l’heure pour les siens. Ainsi, Haïti, qui n’avait enregistré aucune victoire dans cette compétition (1 défaite et 3 nuls), a été reléguée en Ligue B des nations de la Concacaf.

''Frantzdy Pierrot termine meilleur buteur des Grenadiers''

Le bilan comptable des Grenadiers, qui terminent l’année 2019 en 86e position au classement mondial de la FIFA et 7e dans la zone Concacaf, est : 14 rencontres disputées, 6 victoires, 5 défaites, 3 nuls, 19 buts pour et 17 contre. Douze joueurs, dont deux étrangers (2 auto-goals), avaient fait trembler les filets pour Haïti. Avec 5 buts, Frantzdy Pierrot vient en tête du classement des buteurs devant Nazon (3) ; Wilde Donald Guerrier (2). Suivent avec 1 but : Hervé Bazile ; Kevin Pierre Lafrance ; Derrick Etienne ; Djimy-Bend Alexis ; Jonel Désiré ; Steeven Saba et Méchack Jérôme.

''Trente-deux joueurs utilisés''

Cristiano François, Djimy-Bend Alexis, Dutherson Clerveaux, Isaac Rouaud, Bicou Bissainthe et Hervé Bazile font figure de néophytes dans la liste des 32 joueurs utilisés par Marc Collat en 2019. Les 26 autres habitués sont : Johny Placide (13 matches), Carlens Arcus (10), Andrew Jean-Baptiste (9), Jems Geffrard (11), Alex Christian Jr (13), Bryan Alcéus (13), Steeven Saba (12), Zachary Hériveaux (11), Derrick Étienne (13), Frantzdy Pierrot (13), Duckens Nazon (14), Isaac Rouaud (1), Ricardo Adé (7), Djimy-Bend Alexis (5), Méchack Jérôme (5), Stéphane Lambèse (3), Hervé Bazile (10), Mikaël Cantave (7), Hérold Jr Charles (5), Kévin Pierre Lafrance (4), Soni Mustivar (4), Jonel Désiré (11), Wilde-Donald Guerrier (9), Bicou Bissainthe (3), Cristiano François (2)  et Dutherson Clerveaux (1).   

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".