Prendre ou ne pas prendre le train

Publié le 2019-12-17 | Le Nouvelliste

L’opposition au plus fort du «peyi lòk» avait refusé de rencontrer le président Jovenel Moïse ou ses émissaires. Sa réclamation a toujours été claire et précise : tout commencera par la démission du chef de l’État.

Ce mardi, à l’initiative de la Binuh, la mission des Nations unies qui a remplacé la Minustah, une rencontre s’est tenue à la nonciature apostolique dans les hauteurs de Morne-Calvaire.

Comme annoncé, les tenants de l’opposition radicale ont brillé par leur absence. Les alliés du pouvoir en place et des partis politiques qui avaient pactisé un jour ou l’autre avec la mouvance Tèt Kale ont payé de leur présence. Le tout saupoudré de quelques nouveaux venus.

Tout indique, si cela se poursuit au même rythme ce mercredi, que Jovenel Moïse aura un ensemble homogène pour former un gouvernement avant la fin de l’année.

Seul petit bémol, la nouvelle équipe rassemblera les forces qui ont accompagné dans leur errance jusqu’à la chute les premiers ministres Jack Guy Lafontant et Jean-Henry Céant. Bon nombre sont encore autour du premier ministre nommé démissionnaire, mais toujours en poste Jean Michel Lapin.

En un mot, le pays aura vécu tout ça pour ça. Tous les dégâts du «peyi lòk» pour que le soleil retourne à son horizon.

L’autre façon de voir les choses serait que l’opposition radicale présente une feuille de route avec une équipe et des objectifs solides tout en gardant en place le président, mais sans lui faire aucune autre concession.

Ceux qui connaissent bien les politiques haïtiens disent que jamais cela ne se verra. Il n’y aura pas de cohabitation en raison du refus attendu dans les deux camps.

Jovenel Moïse risque de conserver sa majorité de mauvaise gouvernance et l’opposition sa mauvaise stratégie de prise du pouvoir.

La bataille des pires va se poursuivre ce mercredi à la nonciature ou dans quelques mois sur le béton.

Les mêmes acteurs, les mêmes problèmes, les mêmes schèmes de réflexion ne peuvent pas aboutir à des solutions originales.

Faire descendre du train du pouvoir est tout aussi difficile que de se partager le train de la bonne gouvernance.

Reste l’incertitude Binuh. Le Bureau sera-t-il aussi inefficace que la Mission ? Cette dernière n’avait pas pu nous épargner la crise, le nouveau venu va-t-il aider à la poursuite de la crise sous une nouvelle forme ou jouer un vrai rôle de facilitation ?

Nos problèmes n’ont pas changé. Nos acteurs non plus. Dommage pour le pays !

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".