Football enquête

Pour ou contre une éventuelle annulation de la série de fermeture du championnat de D1 ?

Dans l’attente de la publication d’une note officielle de l’instance qui organise le championnat haïtien de football professionnel pour la Fédération haïtienne de football, à savoir la Cochafop, les rumeurs les plus folles laissent présager que l’on va finalement procéder à l’annulation de la deuxième partie de la saison 2019, discontinuée depuis le 22 septembre au terme de sa cinquième journée. À propos de cette éventuelle décision, les avis sont diamétralement opposés entre les dirigeants des seize clubs qui disputent la compétition reine du pays. L’enquête du journal Le Nouvelliste !

Publié le 2019-11-29 | Le Nouvelliste

Au cours de cet exercice, on s’est entretenu avec les responsables de quinze des seize clubs qui évoluent dans l’élite du football haïtien, soit un pourcentage de 93, 75 pour cent. On a essayé en vain de mettre la main sur un dirigeant du Cavaly AS de Léogâne, vu qu’on ne souhaitait pas contacter le secrétaire général de la FHF (Carlo Marcelin), en tenant compte de son statut d’ancien joueur et capitaine du «Cheval rouge».

Avant la prise imminente de cette décision, qui sera peut-être annoncée le 8 décembre lors du congrès annuel de la FHF à Croix-des-Bouquets, 46, 66 pour cent des clubs sont pour l’annulation de la série de clôture du championnat haïtien de football professionnel.  

Shella Joseph, administratrice déléguée du Real Hope FA du Cap-Haïtien a fait savoir : « Ce serait une juste décision, car personne n’oserait soutenir l'idée qu’elle serait influencée par un quelconque club. Le pays «lòck» ne favorise pas la liaison entre les villes. Personne n’est exempt de l’insécurité qui existe actuellement dans le pays. Oui, on est pour l’annulation de la série de clôture».

Bernado Gabriel, président de l’AS Mirebalais affirme : « À mon avis, c'est une très bonne décision de la part de la Fédération haïtienne de football si l’on tient compte de la situation socio politique du pays. Il n’existe pas la libre circulation entre les villes. Annuler la saison et recommencer à zéro, ce serait la meilleure formule ».

Pour le secrétaire général du FICA, Jules François : « On ne pense même plus à une "éventuelle annulation". Ce serait une décision logique et conjoncturelle. Elle ne ferait que protéger le football national ».

Maxime Moussignac, membre du comité exécutif du Racing Club Haïtien souligne : « On est, vu que les conditions sécuritaire et économique du pays ne sont pas réunies, cent pour cent d’accord pour la stricte application de cette éventuelle décision, car l’État haïtien ne fait pas respecter son autorité ».

Jean Patrick Alfred, président du Ouanaminthe FC ajoute : « La situation socio politique du pays n’a permis à aucune équipe d’effectuer le déplacement d’une ville à une autre en toute quiétude, ce qui est regrettable, car nous avons investi beaucoup pour maintenir notre équipe, malgré cette situation. Mais nous comprenons aussi qu’il y a un calendrier international à respecter. Tout compte fait, nous supporterons la FHF dans une telle démarche. »

Par ailleures, Eveno Destin, président des Cosmopolites de Delmas précise : « Je pense que face à la précarité du pays du point de vue économique, et surtout que le football est un secteur très négligé en terme d’investissements, les clubs auront beaucoup de difficultés à reprendre tout de suite. Si l’on décide d’annuler la série de clôture, ce serait une bonne décision pour toutes les équipes. Un tournoi régional pourrait faciliter les clubs à rester en vie sans courir le risque de mettre la vie des joueurs en danger vu l’insécurité qui règne actuellement dans le pays. »

Pour sa part, Junior Louis, secrétaire général du Triomphe FC de Liancourt : « Ce serait une sage décision vu la situation socio politique du pays, car l’insécurité règne en maître dans le pays. Aucun club ne peut se déplacer pour aller nulle part. Avant de prendre une telle décision, il fallait contacter les clubs, car ils auront peut-être leurs propres revendications à faire valoir. »

Parallèlement, trois anciens champions de la compétition (ce qui représente 20 pour cent), l’America FC, le Baltimore SC et le Don Bosco FC, qui ne s’opposent pas, mais posent des conditions avant de valider cette éventuelle décision.  

Péguy Joseph, responsable de communication de l’América FC des Cayes constate : «Au même titre que les autres équipes, l’América FC n’est pas exempt de la crise qui s’abat sur le pays entre autres, l’insécurité généralisée et l’impossibilité de circuler d’une ville à une autre. Cependant, le club de la ville des Cayes persiste et signe qu’il faut qu’il y ait une sanction (champion et relégation) prise à partir du premier tour du championnat haïtien de football professionnel. Ce ne serait pas une grande première dans l’histoire de notre football, car si je ne m’abuse pas trop, on l’avait fait dans la Coupe Pradel. »

Marcos Fleury, président du Baltimore SC de Saint-Marc : « Pour qu’on accepte cette éventuelle décision, le championnat devrait en principe reprendre là où il avait été interrompu en septembre dernier. Savez-vous que nombreux sont les clubs qui avaient consenti pas mal de sacrifices en termes d’argent pour disputer la compétition ?  Est-ce que la FHF volera au secours de ces clubs pour qu’ils puissent s’acquitter de leurs dettes ? Vous savez qu’au niveau du Baltimore SC, nous avons déjà fait des prévisions pour le derby saint-marcois pour liquider nos dettes. »

Angine Tamara Jean-Louis, secrétaire générale du Don Bosco FC de Pétion-Ville ajoute : « Si les responsables du football peuvent assurer la sécurité des équipes, on est pour la continuité de la saison. »

Au Cap-Haïtien, le président du Vieux Coq capois, ne l’entend pas de cette oreille. Pour Wisner Xavier : « l’AS Capoise prendra position contre une telle décision, et ce sans condition ».

Aux Gonaïves, s’il faut se fier aux propos du secrétaire général de l’équipe de la terre salée, Marcelin Eugêne : « Le Racing FC ne dispose d'aucune information relative à cette probable annulation, dont vous faites état. Comment pourrait-il avoir une position ? », qui rejette d’un revers de main cette éventualité.

Pour clore ce sondage, trois anciens champions (ce qui représente 20 pour cent) : le Tempête FC de Saint-Marc, le Violette AC et l’Arcahaïe FC, ne souhaitent pas s’illustrer dans ce petit jeu sans avoir eu une réunion en comité directeur.

Va-t-on assister à l'annulation pure et simple de la série de fermeture 2019 du championnat haïtien de football professionnel ? Il n'est que d'attendre. Toujours est-il que cette décision, qui fait déjà jaser les dirigeants de clubs, paraît imminente. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".