Blondedy et Marshelle proposent Fanm 2 pye pantalon

Publié le 2019-11-21 | lenouvelliste.com

Des essais et tentatives de percer dans la musique haïtienne, on en a vu, hein ! La dernière en date porte le nom de Blondedy Ferdinand. Populaire sur les réseaux sociaux, celle qui d’abord s’est fait connaître comme actrice puis femme d’affaires quoique controversée, veut percer dans la musique maintenant. Si elle est acceptée comme actrice, décriée comme entrepreneuse, madame persévère dans la musique. En effet,après son premier morceau « Renmen m renmen w » avec JBeatz, elle a lancé le titre "Fanm 2 pye pantalon" en collaboration avec la rappeuse originaire des Gonaïves Marshelle Manman Game Lan.

Écrit par les deux protagonistes, le texte "Fanm 2  pye pantalon" se veut, selon Blondedy Ferdinand, une revendication des droits de la femme. « De pye pantalon an gen anpil bagay li vle di. En un mot, cela fait référence à une femme courageuse, différente, qui n'a pas peur de se battre et de foncer. Le morceau exprime aussi l'égalité homme/femme », indique-t-elle. Propos évidemment soutenus par Marshelle de laquelle est venue l’idée de cette collaboration. « Mizik sa se yon apwòch transvèsal sou sitiyasyon fanm yo nan modèl sosyete machis sa n ap viv la. Pouse medam yo konnen yo vo plis ke sa yo vle fè yo konprann yo ye a », explique celle qui prend le contre-pied du quota de 30 % instauré en Haïti. « La chanson prône le 50-50 dans les espaces de décision, dans les institutions publiques, etc. Parler d’égalité avec ce quota est une aberration », continue-t-elle.

Les deux femmes s’entendent autour d’un seul message : « Medam yo pa gen limit. Nous voulons le progrès pour les femmes. Nous voulons être acceptées telles que nous sommes avec nos capacités. Et nous pouvons travailler avec respect tout comme les hommes peuvent le faire. » À qui profite une telle collaboration ? Blondedy ou Marshelle ? Blondedy explique qu’il s’agit d’abord d’une collaboration entre deux femmes, viendront ensuite d’autres considérations. Plutôt cohérent jusque-là !

Cependant les critiques fusent de toutes parts après la sortie de ce produit dont le clip a été tourné en République Dominicaine. Critiques qui en passant font l’affaire de Blondedy et de Marshelle. Incompréhension des paroles. Doute sur les deux performances. Mais l’une des principales critiques à revenir est la capacité vocale de Blondedy. Il faut dire qu’elle s’est essayée au rap sur ce coup. Est-elle une rappeuse ? Est-elle une cantatrice ? Peut-on la qualifier de chanteuse ? À notre humble avis de consommatrice, non ! Laissons cependant aux spécialistes de la question le soin de faire valoir leur diagnostic.



Réagir à cet article