Mission médicale des Américains: les patients se bousculent

Les consultations médicales ont commencé mercredi à la base Amiral Killick, transformée depuis le 4 novembre dernier en un site médical par les militaires américains. Environ 900 médecins militaires américains et humanitaires dispensent des soins de santé gratuits à 500 patients journellement pendant 7 jours. De la médecine générale aux interventions chirurgicales, ils offrent des services médicaux à terre et en mer sur le navire-hôpital américain «USNS Comfort» jusqu’au 13 novembre.

Publié le 2019-11-07 | Le Nouvelliste

Bousculades, chamailles … l’ambiance est torride devant la base navale Amiral Killick. Des centaines de personnes, sous un soleil de plomb, dans le désordre, attendent en vue d'entrer sur le site médical où règnent l’ordre et la discipline… Personnes âgées, femmes et enfants... subissent les mêmes pressions.  Dans un pays oû les principaux hôpitaux sont en dysfonctionnement en raison des derniers évènements de « peyi lòk », se battre pour avoir accès à des soins de santé paraît logique. C’est l’avis de Patrick Point Dujour, un quadragénaire, qui tente à tout prix de garder sa bonne position. « Pa gen dòmi deyò menm », balance-t-il. Comme beaucoup d'autres personnes, il s’est présenté devant la base navale peu après 4 heures du matin, bravant l’insécurité.

Bernadette, quant à elle, a pu avoir accès au site mais pas sans difficulté. « J’ai perdu l’une de mes chaussures. Je ne sais pas comment je vais rentrer chez moi », raconte-t-elle, satisfaite d’avoir été prise en charge. Depuis deux ans, cette septuagénaire présente de forte douleur thoraciques. Les médecins lui ont donné des médicaments gratuits et l’ont encouragée à prioriser une alimentation saine. Elle s’apprête à rentrer chez elle, car son cas ne nécessitait pas une intervention chirurgicale.

Lorvia va devoir, quant à elle,  passer quelques jours sur le navire-hôpital. Son opération n’est pas encore programmée, cependant elle a la garantie qu’elle aura lieu. « Depuis quelques mois, je devais subir une intervention chirurgicale à l’hôpital de Mirebalais pour une lipome. Mais l’intervention n’a jamais eu lieu faute de place », explique-t-elle. Cette dame fait partie des 200 personnes qui ont été sélectionnées par les responsables sanitaires du pays pour une intervention chirurgicale. Plusieurs d’entre elles attendent depuis plusieurs mois. « Je suis contente parce que je ne vais plus souffrir », a lâché Lorria, qui voit d’un bon œil cette mission d’assistance médicale humanitaire des Américains en Haïti.

Pour l’ambassadeur des États-Unis en Haïti, Michèle J. Sison, cette mission est la « preuve de l’amitié et de la collaboration entre Haïti et les Etats-Unis », précisant qu’elle n’a pas été planifiée à cause de la conjoncture actuelle. « Le Comfort fait une tournée depuis cinq mois dans la région. Le navire a déjà rendu visite à une quinzaine de pays avant d’arriver en Haïti », explique l'ambassadeur, soulignant que c’est la sixième visite du USNS Comfort en Haïti : 2007, 2009, 2010 (après  le séisme), 2011, 2015 et maintenant en 2019.

Cette visite rentre dans le cadre de l’opération “Promesse durable (Enduring Promise)” de la marine des États-Unis. Il s’agit d’une initiative qui vise à intensifier l’engagement des États-Unis dans la région pour renforcer le pilier sanitaire de la stratégie 2020 États-Unis-Caraïbes.

La mission propose des services  en médecine familiale, médecine préventive, examens et traitements dentaires, optométrie (examen des yeux), pédiatrie, dermatologie, santé féminine et thérapie physique…

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".