Portrait de joueur

Samuel Jeanty, dans la peau de Ernst Jean-Joseph

Comme son illustre aîné, Ernst Jean-Joseph (#12) qui disputa au stade olympique de Munich (Allemagne) la phase finale de Coupe du monde de la FIFA, en 1974, Samuel Jeanty (#3), quarante-cinq ans après, illumine par sa classe l’Estadio de Serrinha (Goiania, Brésil) à l’occasion de la 18e édition de la Coupe du monde de la FIFA, Brésil 2019. Partons à la découverte de ce joyau !

Publié le 2019-11-04 | Le Nouvelliste

Samuel Jeanty, l’un des joueurs le plus discipliné de l’équipe haïtienne des moins de 17 ans, est né à Carrefour, le 6 février 2002 (17 ans). Marie-Myrde Hilaire est le nom de sa mère et son père, Promy Jeanty. Savez-vous qu’il est issu d’une famille comprenant onze enfants ? En effet, le numéro 3 des petits Grenadiers compte sept (7) frères et trois (3) sœurs. Il est le neuvième fils de ses parents. Bien qu’il soit issu d’une famille élargie, aucun de ses frères et sœurs ne pratiquent le football. Cependant, trois de ses cousins : Pascal Milien (international haïtien); Anderson Hilaire qui avait porté les couleurs de l’ASCAR et du Violette AC et Edwige Hilaire (Cavaly AS) l’ont incité à taper dans un ballon.

Ses débuts en football

Après le séisme du 12 janvier 2010, son cousin footballeur, Pascal, le frère d'Alex Millien, qui avait inscrit le but qualifiant Haïti pour la Copa America Centenario, en 2016, avait pris la décision d’implanter une école de football à Léogâne, Millien Dreams Academy. Et c’est là que Samuel avait fait ses débuts : « En toute discrétion, j’ai profité pour taper dans un ballon, j’avais à l’époque 8 ou 9 ans. Il faut dire que j’avais appris à jouer au poste de latéral droit », se souvient Jeanty qui allait prendre la route de l’EXAFOOT (Excellence académie de football) à l’âge de 13 ans, car le projet de Pascal Millien ne fît pas long feu.

 Samuel Jeanty et Camps Nous

« Nous sommes en 2016. En effet, au terme d’un championnat régional que je jouais avec Exafoot, j’ai été choisi parmi les trois représentants de Léogâne (moi, Kervens Jolicoeur et Fenelson Joseph). Ce dernier reste toujours au sein de l’Exafoot qui évolue en deuxième division, raconte Samuel avant de préciser : j’avais du mal à m’adapter au Camp Nous. Il faut dire que je ne jouais aucun match parce que j’ai été souvent malade. Malgré tout, les responsables me tiennent la main, car j’avais eu peur qu’ils ne m’envoyaient pas à la maison. J’ai dû attendre 5 à 6 mois pour m’adapter enfin au Ranch de la Croix-des-Bouquets », a-t-il souligné.

Le choix du Cavaly AS

Convoité par une pléiade de clubs évoluant dans le championnat haïtien de football professionnel, entre autres, le Real Hope FA (Cap-Haïtien) et le Baltimore SC (Saint-Marc), alors qu’il jouait la D2 avec l’Exafoot, Samuel Jeanty, sous demande du Secrétaire général de la Fédération haïtienne de football, Carlo Marcelin, ancien capitaine du cheval rouge de Léogâne et propriétaire de l’Exafoot, a fait le choix du Cavaly AS. « Il m’a convaincu d’arborer les couleurs du club, sans hésitation, je l’ai fait sans avoir signé un contrat », a-t-il précisé. 

Son histoire avec la sélection U17

Samuel Jeanty, avant d’intégrer la sélection nationale U17, a fait ses classes dans le football. En 2017, il était à Bradenton (Floride, USA) lors du sans-faute d’Haïti, au niveau du tournoi U15 de la Concacaf, remporté haut la main. En 2018, il faisait partie de l’équipe U16 d’Haïti qui avait disputé le tournoi Montaigu en France face à Portugal, Argentine, France et Cameroun. Avant le championnat U17 de la Concacaf, en mai 2019, devant servir de qualification pour le mondial brésilien, Samuel était bel et bien là pour Haïti au tournoi de Développement de l’UEFA en Roumanie, c’était au mois d’avril où les petits Grenadiers, battus par la Russie (3-0), avaient fait nul (1-1) face au Chypre avant de signer la première victoire d’Haïti face à une équipe européenne, la Roumanie (1-0), but de Carl Fred Sainté (toutes catégories confondues).

« Je jouais tous ces tournois entant que titulaire. J’ai raté seulement le match face à la Guyane lors des éliminatoires de la Coupe du monde U17 de la FIFA, Brésil 2019. Pour le reste, j’étais là face au Honduras (2-0) ; Salvador (4-1) ; République dominicaine (2-0) ; Honduras (1-1, TAB 4-3) avant de perdre face au Mexique (0-1) en demi-finale », a précisé Samuel Jeanty.

Coupe du monde U17 de la FIFA, Brésil 2019

« Un représentant de club de la MLS, visiblement charmé par les prestations de Samuel Jeanty, m’a appelé pour me demander : est-ce que le numéro 3 des petits Grenadiers est Haïtien, si oui, a-t-il appris à jouer au football en Haïti ? Cette révélation est faite par le manager général de la sélection haïtienne, Adelphe Pierre. Tout le monde est unanime à reconnaître que le joyau du Cavaly AS, malgré les deux défaites des poulains de Miguel Perdomo, fait forte impression dans l’axe centrale de l’équipe haïtienne.   

Si l’on revient sur le match face au Chili. À la 31e minute, Samuel a écopé d’un carton jaune. Six minutes plus tard, il a inscrit sur penalty le 10e but d’Haïti dans une phase finale de coupe du monde. Deux minutes avant le terme de la rencontre, il a vu rouge pour avoir contré fautivement un attaquant du Chili. Double peine, il a été expulsé, blessé et out pour le reste de la compétition. À tort ou à raison, il ne fait que planer sur ce match perdu (4-2) par les petits Grenadiers.

« Sur le premier jaune, l’envie de gagner m’a poussé à frapper le joueur de façon irrégulière. Pour ce qui est du penalty, c’était planifié à l’hôtel entre moi et Dany. Ce dernier m’avait prévenu qu’en cas où il y a penalty, tu vas être chargé de le tirer. Pour l’expulsion, je savais que j’allais prendre le rouge. À trois contre un, je n’avais pas d’autre choix, mais j’ai fait en sorte de commettre la faute en dehors de la surface. Ce faisant, je pensais qu’on avait une chance de sauver le point du nul, je ne m’attendais pas à ce but inscrit sur coup franc », a commenté Samuel Jeanty qui se porte bien après sa blessure.

 « Je m’améliore de jour en jour. C’était une blessure au niveau du fémur et du tibia », a-t-il fait savoir avant d’envoyer un message au duo devant composer l’axe central de l’équipe nationale

« Le duo sera composé sans doute de Bob et Cénéus. J’ai placé ma confiance en eux. Sans l’ombre d’un doute, ils vont se donner à fond pour aider l’équipe à gagner », espère Jeanty qui s’est prononcé sur ses objectifs.

Son objectif

« Je sais que je dois continuer à travailler pour tenir ma place au sein de la sélection et disputer le mondial U17 avec l’objectif de décrocher un contrat. Sans l’ombre d’un doute, j’ai tout donné et j’ai comme impression que tout recruteur qui se respecte aura jeté son dévolu sur moi, bien que j’ai écopé d’un carton rouge. Je n’ai pas encore effectué de stage, mais mon objectif reste intact : jouer pro, soit en France ou en Espagne. Vu que la vie est imprévisible, je suis disposé à jouer n’importe où. Oui, je sais qu’il y a un représentant de Standard de Liège qui assiste à nos matches, s’il décide de jeter son dévolu sur moi, pourquoi pas s’exiler en Belgique. Que je sache, pour réussir au plus haut niveau, je dois être un joueur discipliné. Demandez au staff technique si je ne suis pas l’un des joueurs le plus discipliné de cette sélection ? Cependant, comme tout humain, il arrive des fois que je commette des erreurs », a déclaré le sosie de Ernst Jean-Joseph qui a accepté volontiers de nous dévoiler ses goûts et ses modèles.   

« Je n’avais pas eu la chance de voir Jean-Jacques Pierre, à entendre parler de lui, je le prends comme modèle. À l’échelle internationale, c’est le Brésilien Tiago Silva. Sur le plan local, j’aime le Cavaly AS et mon club préféré n’est autre que le FC Barcelone. Haïti est ma sélection de prédilection et j’aime beaucoup le Brésil. Je rêve de jouer au Camp Nous et de rencontrer Léo Messi », a-t-il dit avant de revenir sur passe-temps.

« J’aime écouter la musique et jouer au game (jeu vidéo). Mon plat préféré : banane mure et foie, jus papaye. Je suis apolitique. Et si je devais adresser un conseil aux jeunes haïtiens comme moi, je leur dirais : tu dois bien te comporter dans la vie, en suivant les conseils salutaires des personnes ayant la responsabilité de te guider à bon port », a-t-il ajouté pour clore cette interview.  

Un secret dévoilé

« Je suis plus à l’aise au poste de latéral droit que celui de défenseur central. La vérité, je n’ai jamais dit cela au staff technique de la sélection, car depuis mon arrivée à Camp Nous, il me fait jouer à ce poste. Cependant, je suis persuadé que mon poste de prédilection est le latéral droit », a dévoilé le jeune arrière central.

Le saviez-vous ?

Samuel Jeanty, qui devient depuis le 30 octobre le septième footballeur Haïtien ayant inscrit un but dans une phase finale de coupe du monde de la FIFA (toutes compétitions confondues), a une petite amie qu’il décide de ne pas révéler le nom.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".