Pollution au pétrole au Brésil: le Venezuela nie être responsable

Publié le 2019-10-10 | Le Nouvelliste

La compagnie pétrolière d'Etat vénézuélienne PDVSA a nié jeudi être à l'origine des grandes galettes de pétrole qui ont souillé plus de 130 plages du nord-est du Brésil, comme l'a affirmé le ministre brésilien de l'Environnement, Ricardo Salles. 

"PDVSA rejette catégoriquement les déclarations du ministre brésilien de l'Environnement, Ricardo Salles, qui accuse le Venezuela d'être à l'origine (des galettes de) brut qui contaminent les plages du nord-est du Brésil depuis début septembre", a déclaré le groupe dans un communiqué. 

L'entreprise juge "infondées" les affirmations du Brésil, "étant donné qu'il n'existe aucune preuve d'une quelconque fuite de brut sur les champs pétroliers du Venezuela qui pourrait avoir provoqué des dommages à l'écosystème maritime du pays voisin".

"Contrairement à ce que dit le gouvernement dictatorial du Venezuela, nous ne disons pas que la fuite (de pétrole) provienne de puits vénézuéliens. Ce que nous disons, selon le rapport de Petrobras, c'est que le pétrole qui a été retrouvé n'est, premièrement, pas d'origine brésilienne, et deuxièmement, qu'il est très probablement vénézuélien", a réagi le ministre brésilien jeudi.

"Ce pétrole vient probablement du Venezuela, comme le montre un rapport de Petrobras. Ce pétrole se trouvait dans un navire étranger qui naviguait près de la côte brésilienne", avait-il expliqué mercredi devant une commission parlementaire.

La compagnie pétrolière publique Petrobras, qui a pris part aux opérations de nettoyage, avait assuré dès la semaine dernière que ce pétrole n'était "ni produit ni commercialisé par l'entreprise", après avoir effectué des analyses sur des échantillons prélevés sur place. 

Les galettes de pétrole, qui ont commencé à apparaître début septembre, ont été repérées sur au moins 2.000 km le long de la côte atlantique.

Elles ont atteint à présent l'ensemble des neuf Etats du nord-est brésilien, région pauvre réputée pour la beauté de ses plages et dont l'activité économique dépend en grande partie du tourisme.

Jusqu'à lundi, les autorités avaient retiré 133 tonnes de résidus pétroliers. 

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".