Le gouvernement rencontre les bailleurs et espère décaisser des fonds, révèle le ministre des Finances Jouthe Joseph

Publié le 2019-10-10 | Le Nouvelliste

Le ministre a.i de l’Économie et des Finances, Jouthe Joseph, de passage sur Magik9, a révélé que le gouvernement avait déjà initié des pourparlers avec des partenaires économiques et financiers, des bailleurs de fonds internationaux, afin d’étudier les possibilités de décaissement de fonds. M. joseph souligne en avoir déjà parlé avec la BID, l’USAID et le FMI et en parlera bientôt avec l’Union européenne. Toutefois, Jouthe Joseph a précisé qu’il ne s’agissait pas d’appui budgétaire parce que ce mécanisme exige l’existence d’un budget voté par le Parlement. « Il y a plusieurs mécanismes que l’on peut établir pour obtenir de l’aide de la communauté internationale. Il suffit de connaître les circuits et de mener les négociations. (...) Si on peut sauter des goulots au niveau du gouvernement, on va le faire. S’il y en a de leur côté, ils vont faire de même. Ce qui nous permettra d’avoir des ressources nécessaires pour l’investissement. Car le budget que nous avons aujourd’hui est davantage un budget de fonctionnement », a-t-il fait savoir. 

Avec les bailleurs, le ministre dit évoquer la nécessité de lancer des travaux à haute intensité de main-d’œuvre dans le nettoyage, le curage des canaux, la conservation de sol, etc., au bénéfice de la population. « Nous travaillons sur la question également au niveau du gouvernement », a-t-il annoncé. 

Avant de faire cette annonce, le ministre admet que la situation économique et financière est très compliquée. « Et cela s’explique par l’insécurité, le niveau de violence dans les manifestations. Ce qui empêche l’État de percevoir des taxes à travers la douane et la DGI qui ne peuvent pas travailler à plein régime », a-t-il souligné.

Le ministre a.i des Finances indique toutefois que les deux organes de perception rentrent un peu d’argent que le gouvernement tente de gérer avec discipline et parcimonie. « Avec les taxes perçues, nous privilégions le paiement des salaires. En ce sens, nous accordons la priorité aux policiers qui travaillent au-delà de leurs capacités.  Nous sommes en train de voir si nous pouvons satisfaire les autres privilèges auxquels ils ont droit », a fait savoir le ministre Jouthe Joseph. 

Le titulaire du MEF enchaîne en indiquant que le gouvernement va payer le salaire de tous les employés de la fonction publique. « Bien entendu, ceux qui n’ont pas de contrat ou dont le contrat n'est pas encore approuvé par la Cour des Comptes ne sont pas concernés. Il y a aussi ceux dont les contrats sont arrivés à terme le 30 septembre et qui ne sont pas encore reconduits», a-t-il nuancé. 

Le ministre a toutefois admis qu’il y a des arriérés de salaire qui ne sont pas encore payés. « Nous allons faire un inventaire de tous les arriérés. Et nous les traiterons au cas par cas selon les priorités. Pour les travailleurs de la diplomatie, nous avons eu une réunion avec le ministre des Affaires étrangères. Nous allons nous débrouiller pour résoudre ce problème », a-t-il promis, soulignant que le gouvernement se penchera aussi sur les dettes de l’État envers des entreprises.

Par ailleurs, le grand argentier de la République a indiqué que le gouvernement allait appliquer une politique d’austérité dans la gestion des ressources publiques. « Nous n’allons approuver aucune dépense qui n’est pas essentielle », a-t-il prévenu. 

Sur le taux d’inflation qui atteint 19.5 %, le ministre reconnaît que ce chiffre, inhabituel, fait peur à tout le monde. Pour redresser la barre, il a plaidé pour la stabilité, essentielle au fonctionnement de l’économie. « L’insécurité galopante et le blocage des routes provoquent un ralentissement du fonctionnement de l’économie, de la production nationale », déplore-t-il. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".