Il y a la crise actuelle et toutes les autres

Publié le 2019-10-08 | Le Nouvelliste

Pour beaucoup d’observateurs de la crise actuelle, ce qui se déroule en Haïti est une crise de pouvoir. De prise de pouvoir. De défense de pouvoir. Pour ceux qui ont cette lecture, les pro et les anti-Jovenel Moïse s’affrontent, les pro et les anti-Tèt kale se déchirent.

Il y a bien plus que cela en jeu.

Encore une fois, comme en 1986, en 1991, en 2004 et en 2011, nous sommes devant un exécutif et des institutions en panne. Les attentes de la population ne sont pas satisfaites et les mécanismes qui existent sont incapables d’apporter les solutions nécessaires. Les institutions comme les hommes ont tous failli. Un nouveau monde émerge dans le bruit et la fureur, dans le feu et la fumée. 

A chaque fois, depuis 1986, nous avons opté pour l’aventure, convaincu qu’en route on trouvera la recette, on écrira les théorèmes et on tracera à la volée le grand plan. Sans théorie, sans idéologie, sans évangile, on essaie de changer le visage du pays en optant pour le passage en force, sur le béton et par les plus forts, sans garantie d’apporter un aller-mieux, presser de passer à autre chose.

Depuis 1986, les résultats sont mitigés. Oui, le pays a pu avancer et éviter la banqueroute comme la guerre civile. Non, nous n’avons pas encore imaginé la formule du vivre mieux en Haïti. Ce vivre mieux et ensemble, qui devrait être la finalité de toutes les batailles, reste dans l’éther.

La crise actuelle en Haïti plus qu'une crise de pouvoir et d'exercice du pouvoir est surtout celle de la démocratisation et de la libre entreprise, telle que la Constitution de 1987, le seul document unificateur de la période, en a édictée les règles.

Comme en 1986 à la chute de la dictature ou après les gouvernements des militaires ou lorsque les pouvoirs Lavalas erraient, nous avons d’un côté ceux qui ont dévoyé le processus et l’ont détourné à leur profit exclusif, et de l’autre, ceux qui ne trouvent ni leur place dans le jeu démocratique, ni leur compte dans la distribution des richesses.

Encore une fois, il est à craindre que la tentation de se saisir du pouvoir et de renvoyer la réflexion aux calandres grecques l’emporte. Cela durera ce que cela durera, mais les problèmes reviendront en force.

Plus d'hier, Haïti a besoin d’invention, de réinvention, de mécanismes plus surs, d’institutions plus solides et plus adaptées. Il nous faut une nouvelle architecture pour la politique représentative, pour l’exercice des pouvoirs et des oppositions, une nouvelle logique économique et un vrai plan de création de richesses. Quand à la redistribution de la justice comme des avantages sociaux, tout est à revoir. Au minimum une nouvelle charte fondamentale au mieux un projet de société inclusive. 

Une des grandes leçons de 2019 comparé à 1986, 1991, 2004 ou 2011, il n’y pas deux camps, les pour et les contre. Il y a un ras-le-bol général et des insatisfactions généralisées. 

La situation est grosse de dangers et d’opportunités.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".