Africa All Music Award : Manno Beats parmi les grands avec « Akouna »

PUBLIÉ 2019-09-16


Depuis l’annonce de la nomination de sa chanson « Akouna » au Africa All Music Award (Afrima) à la fin du mois d'août 2019, Manno Beats multiplie les communications autour de sa participation à cette compétition vieille de six années. Non sans fierté, le beat maker informe qu’il est le premier Haïtien à être nominé à cet événement qui met en avant la musique africaine.

Tout est allé très vite. Profitant du passage de son collaborateur en Haïti pour un projet humanitaire, l’ancien maillon fort du groupe Chalè a procédé à l’enregistrement de cette chanson qui allait taper dans l'œil, disons les oreilles, du jury chargé de la sélection des nominés pour cet award. Une consécration pour lui car il a passé près d’une année à produire ce son. « Je ne veux pas me limiter, tout comme avec le groupe Chalè où j’ai étudié le marché afin de pouvoir apporter un nouveau son, j’ai pris mon temps pour créer celui-ci », indique l’artiste. La chanson est nominée dans deux catégories : Best African Act in the diaspora, et Best Artist in African Electro.

Avec « Akouna », Manno Beats voulait produire un son capable de s’exporter sur le marché international. Question pour lui de proposer un son original et métissé. « Pourquoi sommes-nous uniquement des consommateurs ici. Pourquoi ne pouvons-nous pas fournir au monde un son intéressant et unique ? J’ai donc décidé de faire un mélange entre l’Afrobeat très africain et des vibrations haïtiennes à savoir du compas », continue-t-il en soulignant que c’est ce mélange culturel qui séduit à travers « Akouna ».

Le texte de la chanson a été écrit en duo par Afrotronix et Manno Beats. C’est le studio de “Ann ale Records” qui a procédé à son enregistrement. Suivant le même schéma que la chanson, le clip a été tourné dans deux pays distincts dont parmi lesquels le Tchad. Si la soumission de la chanson au jury de sélection de Afrima a pris le pas sur des centaines d’autres, les organisateurs cependant ont eu du mal à classifier la chanson. Ceci en raison du fait que Manno Beats est haïtien. Heureusement qu’il a eu la chance de prouver qu’il a des ancêtres originaires du Tchad. « Je suis certainement l’artiste à avoir bouleversé les critères du concours. Jusqu'à aujourd’hui, c'était uniquement les artistes africains qui participaient à cet award. Même si l’artiste évolue à l'étranger, on ne met en avant que son côté africain”, précise Manno en certifiant qu’il est le seul à être représenté par deux drapeaux sur le site de l’Afrima. Celui d'Haïti et du Tchad.

Le beat maker vous invite à voter pour lui en attendant la remise des prix qui se fera le 23 novembre prochain au Nigeria. Manno est pris en charge par les organisateurs de l’Award, cependant il cherche des financements de manière à ce que son groupe puisse l’accompagner.

Rendez-vous sur le site https://afrima.org et suivez la procédure. L’artiste vous explique comment faire dans une vidéo dont voici le lien sur FB https://web.facebook.com/mannobeats/videos/670669540097788/?t=29 



Réagir à cet article