Parier sur l'école, en dépit de nos irresponsables

Publié le 2019-09-09 | Le Nouvelliste

Les vacances sont bien finies.

Des élèves ont repris le chemin de l’école, ce lundi 9 septembre 2019. Les uniformes ont fait leur réapparition dans les rues. Les rires et les jeux sont de retour dans les cours de récréation de même que ce chahut que seuls des centaines d’enfants peuvent faire pour se défaire de la discipline des salles de classe.

Tous ceux qui devraient être en classe n’ont pas fait le déplacement ce lundi. Les écoles se rempliront au fur et à mesure. Des enfants resteront à la maison, cette année encore. L’école pour tous n’est pas une réalité ni au préscolaire ni à aucun autre niveau du cursus.

Le pain de l’instruction comme l’éducation et sa belle traduction créole «levasyon» seront inégalement partagés dans nos écoles. En Haïti, il y a autant de programmes qu’il y a de professeurs. Depuis des années, nous ne pouvons pas nous mettre d’accord sur le minimum commun en la matière ni prendre les mesures pour développer harmonieusement le système éducatif. On fait comme on peut, des fois comme on veut.

Comme si on n’avait pas fait le plein de scandales, voilà que le secteur de l’éducation s’y met aussi. Une affaire de subvention d’ouvrages scolaires enfle par manque de transparence : qui, à quoi, pour combien, et pour qui, de même que les listes des éditeurs et des ouvrages subventionnés devraient être rendus publics pour étouffer l’affaire dans l’œuf. On la laisse se développer à coups de déclarations dans la presse.  

L’école a repris ses droits ce lundi.

Les parents ont joué le jeu. Ceux qui ne l’ont pas encore fait vont se saigner les quatre veines pour payer les frais de scolarité et acheter, pour chaque enfant, à la hauteur de leur bourse, le maximum demandé. On fera cette année encore le sacrifice. Une façon de parier sur l’avenir. Convaincu que la formation décidera du devenir des enfants, des élèves, des étudiants.

Cependant, personne n’est dupe, ni les parents, ni les enseignants, ni les apprenants. Tout un chacun se rend compte que le bon exemple ne vient plus d’en haut en Haïti, surtout pas du plus haut niveau de l’État et de la société. À regarder agir nos irresponsables, élus et autres, il faudrait fermer toutes les écoles.

Heureusement que le monde est vaste et que de meilleurs modèles existent sur terre. On ira à l’école malgré nos vendeurs d’illusions. On pariera sur l’éducation en dépit de nos chers irresponsables.

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".