La salle de séance de la Chambre des députés saccagée par des députés

Publié le 2019-09-03 | lenouvelliste.com

À quelques heures de la séance relative à la ratification de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel à la Chambre basse, des députés de l'opposition ont saccagé la salle de séance dont la tenue était prévue à 11 heures du matin.

Le spectacle du jour porte l'empreinte des députés Déus Déroneth (Marigot), Joseph Manès Louis (Cabaret) et de Jean Robert Bossé (Aquin).

Selon le député d’Aquin Jean Robert Bossé, qui s'est expliqué sur les ondes de Magik 9, le sabotage du mobilier de la Chambre des députés reste la dernière corde qu'ils avaient à leur arc pour résister à l'arrogance du président de la Chambre basse Gary Bodeau qui, selon eux, n'en fait qu'à sa tête.

Le député d’Aquin dit voir aussi dans l'action de ses pairs de l'opposition une leçon à l'égard de la majorité proche du pouvoir à la Chambre basse à qui il reproche d'agir au doigt et à l'oeil du président Jovenel Moïse.

Le 30 mai dernier, l'opposition au niveau du Sénat de la République avait, elle aussi, saboté la salle de séance du grand Corps en vue d'empêcher la présentation de la politique générale du Premier ministre nommé d'alors Jean Michel Lapin. Aujourd'hui, le coût de réparation de cette salle s'élève à 6 millions de gourdes, selon une estimation rapportée à la presse par le président Carl Murat Cantave.

Loin de se préoccuper de ce coût qui sera supporté par les contribuables haïtiens, Jean Robert Bossé se réjouit d'avoir posé une dernière action qu'il estime être bénéfique pour la population.



Réagir à cet article