Parlement haïtien

Nouveau gouvernement:" Rien n'est clair pour personne", rappelle Jean Marcel Lumérant

Publié le 2019-08-26 | lenouvelliste.com

La commission spéciale chargée d’analyser les dossiers du Premier ministre nommé Fritz William Michel et des membres de son cabinet ministériel avance à grands pas vers la finalisation de son rapport, mais n’a pas encore décidé de qui pourra faire partie ou non du gouvernement du PM Michel. Ce, jusqu’à ce lundi 26 août 2019, selon le président de cette commission spéciale le député Hermano Exinor.

Selon l’élu de La Chapelle, les commissaires ont travaillé pendant toute la journée du dimanche et ne sont pas encore parvenus à finaliser le travail. La phase finale du travail n’est autre que le vote des commissaires qui auront à décider du sort des membres du cabinet, garantit le président de la commission spéciale.

Lors d’une conférence de presse, ce lundi 26 août 2019, au Parlement haïtien, le député Jean Marcel Lumérant, qui joue le rôle de secrétaire rapporteur de la commission, indique que l'équipe est déjà à 95% de son travail. Il souligne que pour l’heure, les commissaires ont déjà voté pour mettre à pied trois ministres dont Carline Choute du ministère des Sports, pour n’avoir pas fait état de sa gestion des fonds publics dans son dossier alors qu’elle a été comptable de deniers publics dans la gestion d’un programme au FAES; Roxane Kerby Hurley du ministre Tourisme pour problème d’identité, de titre de propriété et de nationalité; et Marjorie Alexandre Brunache du ministère des Affaires étrangères à cause d’un problème de décharge de sa gestion dans la diplomatie haïtienne.

Selon Jean Marcel Lumérant, d’autres têtes de ministres restent encore dans le viseur de la commission comme celle du ministre de la Culture Pradel Henriquez, la ministre de l’Éducation nationale Ronyde Bélisaire Imbert et le Premier ministre lui-même, vu que ce dernier fait l’objet d’un pourvoi en cassation d’un CASEC contre son arrêt de quitus.

Sur ce point, Jean Marcel Lumérant est catégorique : «  Rien n’est clair pour personne » au sein de ce gouvernement. L’avenir est entre les mains des commissaires qui auront à se réunir pour se fixer sur le sort des trois autres prétendants afin de pouvoir soumettre le rapport d’ici mardi au bureau de la Chambre basse.

Les commissaires qui auront à voter sur le sort des ministres sont Hermano Exinor, Jean Wilson Hyppolite, Jean Marcel Lumérant, Jean Willer Jean, Samuel d’Haïti, Benoit Jean Guerrier, Alexandre Germain Fils, Roger Milien et Worms Périlus.



Réagir à cet article