Mise en accusation/Présentation de la politique générale

Deux séances majeures programmées à la Chambre des députés cette semaine…

Publié le 2019-08-19 | Le Nouvelliste

A la suite d’une conférence des présidents lundi à la Chambre des députés, il a été décidé de fixer la poursuite de la séance sur la mise en accusation du président de la République le mercredi 21 août et la présentation de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel vendredi 23 août. Le président de la Chambre basse, le député Gary Bodeau, qui a confié la nouvelle au journal, a fait savoir que toutes les dispositions ont été prises pour la réussite de ces séances.

Une course contre la montre pour les députés qui partiront en vacances dans environ trois semaines. Cette semaine, la Chambre basse va tenter de faire ce qu’elle n’a pas pu faire depuis son retour de vacances en janvier dernier. « La séance sur la mise en accusation est fixée au mercredi de cette semaine et au vendredi de la même semaine pour la ratification de la politique générale du Premier ministre », a fait savoir le président de la Chambre des députés.

Gary Bodeau, dans une interview accordée au journal, a souligné que le menu de la semaine a été décidé lors de la conférence des présidents lundi. S’agissant des gangs armés qui sèment la terreur au Bicentenaire et qui avaient poussé, la semaine dernière,  le président de la Chambre des députés à mettre en continuation une deuxième fois la séance sur la mise en accusation du chef de l’Etat, l’élu de Delmas a informé qu’il allait écrire au directeur général de la Police nationale en ce sens.

« Nous faisons notre devoir. Nous allons écrire à la police, la seule institution chargée d’assurer la sécurité des vies et des biens. Nous sommes déjà en contact avec le chef de la police pour que les dispositions soient prises… », a expliqué le vice-président de l’Assemblée nationale.

Le rapport de la commission spéciale qui analyse les pièces du Premier ministre nommé et des membres de son cabinet devrait être prêt mercredi ou jeudi.

Parallèlement, le député de l’opposition Roger Millien a confié au Nouvelliste que même si ces deux séances ont été effectivement programmées en conférence des présidents, il n’y a pas eu d’entente sur ce menu.  Selon le député de la première circonscription de Port-au-Prince, le président de la Chambre des députés a voulu programmer la séance sur la présentation de la politique générale du Premier ministre nommé Fritz William Michel avant celle sur la mise en accusation du chef de l’Etat. Mais les députés ne l’ont pas laissé faire.

Pour Roger Millien, le menu de la semaine annoncé par Gary Bodeau n’est pas coulé dans le béton. Le parlementaire a cité parmi les raisons qui pourraient faire échouer le plan, la non-disponibilité des pièces exigées par les députés de l’opposition. « Dans la conférence des présidents, le député Bodeau nous a fait savoir que les pièces sont disponibles. Nous allons faire l’inventaire, s’il en manque, ne serait-ce qu'un document, nous ne l’accepterons pas… », a menacé Roger Millien.

Les députés de l’opposition accusent le président de la République de crime de haute trahison, ayant notamment à maintes reprises violé la Constitution. En outre, ces députés accusent Jovenel Moïse de conduire le pays au bord de l’explosion sociale.

Par ailleurs, cela fait cinq mois depuis que Jean-Michel Lapin et le reste du gouvernement de Céant liquident les affaires courantes. Cinq mois depuis que le pays est sans gouvernement légitime ni budget. Un mois depuis que le Premier ministre nommé est en attente d’une invitation à la Chambre des députés pour faire l’énoncé de sa politique générale.

Dans quelque trois semaines, les députés partiront en vacances. Selon une catégorie d'observateurs, ils partiront en vacances pour ne plus revenir. Une autre catégorie estime que le président de la République peut les convoquer en session extraordinaire et que leur mandat prendra fin définitivement le deuxième lundi du mois de janvier 2020.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".