Le prix diplomatique de la mobilisation politique du peuple borinquén

Publié le 2019-08-09 | Le Nouvelliste

Le peuple borinquén depuis le viol de 1509 par des conquérants européens associés à Ponce de Léon est resté orphelin et amputé dans sa culture. La machinerie militaire répressive des conquérants s'est installée et a créé des conditions à l’assujetissement de paisibles autochtones. L’élan d'autodétermination a été manifesté au prix de la préservation des valeurs de liberté et de l'affirmation identitaire de ces premiers groupements. Les formations coloniales développent des dynamismes différenciés, malgré qu'elles concourent toutes à la logique du capitalisme naissant dans son accumulation sauvage des capitaux. Le modèle espagnol est voué,  dans le cas de Puerto Rico,  à une organisation décadente de l'économie coloniale et accompagnée de formes de relations sociales des plus oppressantes en conséquence. Les résistances et les révoltes ont caractérisé les premiers aborigènes qui se distinguent par leur hardiesse et leur esprit de liberté .Très tôt,  à Puerto Rico, la rébellion fut active face aux atrocités des conquérants quand la moitié de la population espagnole d'alors a péri. Guarionex s'est associé au cacique Agueybana. Quant à Ponce de Leon, il s'est blessé en Floride d'une flèche, par la suite a succombé à cuba. La résistance des indigènes à Cuba fut considérable. Le chef Hatuey y fut irréductible, lui qui a échappé au massacre du Xaragua. En colombie, Ojeda et ses hommes ont été attaqués et beaucoup d'entre eux ont succombé. En Honduras, Cristobal de Olid a eu un mauvais sort - la pendaison- par des rebelles. Aussi leur lutte a -t-elle toujours débordé les limites du caciquat pour embrasser une action confédérative,  soit un antécédent à la pensée sociopolitique moderne de la Caraïbe. La prise de conscience a gagné les caciquats de Cuba, Puerto Rico, jamaïque, Floride, Colombie, Honduras, entre autres.

 Puerto Rico fut certes pacifié, mais l'âme de la résistance n'e s'est pas éteinte. Elle a repris son souffle. Par la migration et des échanges, la conscience rebelle a animé les Caribéens. Ce sont des gens de la tradition des saladoïdes insulaires en provenance de Puerto Rico pour se disséminer dans les grandes Antilles et ont existé 6000 ans plus tôt à Trinidad. Entre-temps,  les Caraïbes des Petites Antilles ont résisté plus de 300 ans jusqu'à l'évincement de Sainte-Lucie et de la Dominique en 1762. Face à la décadence de l'empire espagnol, Puerto Rico fut davantage menacée: ses périphéries sont la scène de la course des puissances militaires concurrentes telles le Danemak, la Hollande,la France pour le contrôle de Saint-Thomas, Sainte-Croix, Saint-Jean ou des îles Vierges. La flamme révolutionnaire caribéenne de Puerto Rico s'est ravivée en 1809_1811 pour négocier la représentation politique au niveau des intendances. En 1868, fut proclamée la République de Puerto Rico suite à la révolution des Lares dans un contexte indépendantiste général et de lutte anti-esclavagiste et anti-colonialiste.

 La vision de libération transcende la dimension ilienne pour se faire une portée régionale, tel fut l'exemple que constitue la ligue des Antilles fondée à Puerto Plata, République dominicaine en 1874 par des immigrants cubains, portoricains et haïtiens unis aux dominicains dont la finalité était de créer une confédération caribéenne. Du joug esclavagiste des espagnols, Puerto Rico est passé sans répit à un statut de colonie américaine. Il est alors gouverné par le département militaire des Etats-Unis, alors que ce peuple boriquén n'a jamais connu une armée moderne propre sinon qu'il garde les réminiscences d'un peuple armé de flèches et d'autres moyens rudimentaires. Ce qui témoigne de la crainte de la superpuissance étoilée de la conviction inébranlable de liberté du peuple boriquén.

Dans le contexte de décolonisation, Puerto Rico aurait été marginalisée, si ce n'était la révolte de 1950 qui a mis en déroute le projet colonial de l'impérialiste .Ce qui porterait à l'organisation d' un pseudo-référendum qui conférait le statut d'État associé en lieu et place de l'indépendance totale de l'île en1954. Le peuple boriquén préserve sa tradition de rébellion. Face à la force de frappe de l'empire et la puissance de feu ,Puerto Rico a négocié au prix dû sa mobilisation politique le retrait de l'armée américaine de l'île de Vieques dans ses essais nucléaires en 2005 et en plein règne du président Ronald Reagan. La lutte pour l'affirmation identitaire et l'indépendance reste une constante .Entre-temps la fraude électorale constitue un accroc à l'autodétermination du peuple boriquén et fait place à la corruption généralisée de l'administration de divers gouverneurs de l'île. Le mouvement du 23 juillet 2019 vient renverser une situation délétère qui a gangrené l'exercice démocratique et de participation. La mobilisation populaire a défié l'administration du président Donald Thrump dans la démission du gouverneur Rosello.

Plus d'un évoque des positions erronées concernant les processus politiques des pays voisins dans la région avec indifférence et une certaine suffisance en se référant au modèle haïtien. Il est un fait que la perspective de lutte ne s'est jamais limitée à des menées isolées, mais centrées sur le régionalisme, voire l’internationalisme. Ces aspects ont été déjà sommairement soulignés, dont l'alliance avec des révolutionnaires de l'Amérique latine. Des partis politiques surgissent aussi comme instruments de lutte patriotique dans la deuxième moitié du XIXe siècle. La  déstabilisation est survenue à la période post-espagnole dans l'économie et a provoqué une hémorragie dans la population en exportant des braceros dans l'industrie sucrière cubaine du début du XXe siècle.

Puerto Rico tentait d'être récupérée comme pion des Etats-Unis dans la région caribéenne en se servant de modèle d'intégration, soit l'exemple de Coopération de Développement Economique de la Caraïbe(CODECA), puis le Comité de Développement et de Coopération de la Caraïbe(CDCC).

Les luttes indépendantistes ont ramené les officiels à reconnaitre de décider de sa souveraineté dans des consultations populaires périodiques (1952, 1967,1989_1993), et plus récemment en 2018.Outre la thématique indépendantiste, la défense de l'environnement, l’antimilitarisme ont été dans l'agenda politique et eu gain de cause. Les années 1990 ouvrent de nouveaux horizons à la question de l'identité culturelle, le plaidoyer pour la représentation sportive indépendante et l'adoption de l'espagnol comme langue officielle.

Le récent mouvement du 23 juillet 2019 est centré sur les valeurs de dignité, de transparence et démocratie avec emphase sur le respect des droits économiques, sociaux et culturels. La volonté populaire s'est manifestée dans la démission du gouverneur Rosello pour des comportements racistes, homophobes, sexistes, voire néofascistes. La leçon à tirer est de dépasser le défaitisme malgré la taille de l'adversaire, mais miser sur les contradictions et la force morale du peuple oppressé.
 

Hancy PIERRE, Spécialiste de la Caraïbe Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".