Formation du gouvernement/Parlement 

Politique générale en main, Fritz William Michel attend l'invitation des députés…

Publié le 2019-08-09 | Le Nouvelliste

Le Premier ministre nommé a fini de rédiger sa politique générale et régler certains soucis de documents avec des membres de son gouvernement. Maintenant, Fritz William Michel n’attend que l’invitation de la Chambre des députés. À la Chambre basse, les parlementaires ont un tout autre souci. Comment sortir de la séance sur la mise en accusation du président de la République. Selon les députés accusateurs, il n’y aura pas de présentation de politique générale avant la fin de cette séance mise en continuation…

Nommé Premier ministre le 22 juillet dernier, Fritz William Michel ne sait pas encore quand il pourra présenter sa politique générale au Parlement. « Le Premier ministre nommé a déjà fait tout ce qu’il avait à faire. Il a déjà fini d’élaborer sa politique générale avec le président de la République et consulté plusieurs secteurs de la société…Maintenant, il n’attend que l’invitation de la Chambre des députés », a confié jeudi au Nouvelliste un proche de Fritz William Michel, soulignant que le souci avec les pièces de certains ministres a été réglé.

Pour les députés de l’opposition, il n’y aura pas de séance à la Chambre des députés avant la fin de la séance sur la mise en accusation du président de la République. Mercredi, après plus de cinq heures de débats houleux, le président de la Chambre basse, Gary Bodeau, a mis la séance en continuation.

« Le bureau avait fait droit à notre demande et avait promis que la séance sur la mise en accusation du chef de l’État serait évacuée avant toute autre chose. C’est encore le bureau qui a pris la décision de mettre la séance en continuation », a déclaré le député Abel Descollines, soulignant que pas avant la fin de cette séance, il n’y aura pas d'autre séance à la Chambre des députés.

Le député de l’opposition va encore plus loin en déclarant dans une interview accordée jeudi au Nouvelliste que le bureau de la Chambre des députés a l’obligation, selon l’article 239 des règlements intérieurs de la Chambre, de communiquer aux députés accusateurs, avant la reprise de la séance, les 33 documents réclamés.

Abel Descolines a fait remarquer que les députés signataires de la mise en accusation de Jovenel Moïse ont déjà en leur possession les 33 pièces exigées au bureau. Cependant, a-t-il précisé, la procédure exige que tout député voulant avoir des documents passe par le bureau de la Chambre. « Si on avait présenté ces documents lors de la séance de mercredi dernier, les députés du bloc majoritaire auraient pu dire que ces documents ne sont pas authentiques », a-t-il avancé.

En mettant en continuation la séance de mise en accusation du chef de l’État évoquant un manque de sérénité dans la salle de séance, le président de la Chambre des députés n’était pas en mesure à ce moment-là d’annoncer une autre date pour la reprise de la séance. A l’issue d’une rencontre jeudi soir, le président de la Chambre des députés et les représentants des trois blocs politiques à la Chambre basse se sont mis d’accord pour reprendre, le lundi 12 août, la séance sur la mise en accusation du président de la République

En attendant le dénouement de la situation au Parlement qui permettra la présentation de la politique générale de Fritz William Michel, le Premier ministre nommé démissionnaire Jean-Michel Lapin continue de liquider les affaires courantes avec le reste du gouvernement de Céant. Ils liquident les affaires courantes depuis plus de quatre mois.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".