Le journaliste Luckson Saint-Vil cible d’une attaque armée à Léogâne

Publié le 2019-08-07 | Le Nouvelliste

Le journaliste de l’agence en ligne Loop Haïti, Luckson Saint-Vil, dernier lauréat en date du prix Philippe Chaffanjon, a été la cible d’une attaque armée dans la soirée de mardi. Le journaliste a confirmé la nouvelle sur la matinale de Magik9 mercredi. Selon lui, l’attaque a eu lieu vers 22h à Flond, une localité de Léogâne alors qu’il regagnait sa maison. « Je suis sorti de mon véhicule pour vérifier si tout allait bien parce j’ai entendu un bruit inhabituel. C’est à ce moment que j’ai entendu des détonations. Fort heureusement, j’ai eu le réflexe de me coucher à même le sol. Quelques instants plus tard, je me suis levé et j’ai constaté pas moins de 7 impacts de balles sur le véhicule », a-t-il raconté, soulignant qu’il n’était pas en mesure d’identifier si le tireur était à moto, à pied ou dans une voiture.

Luckson Saint-Vil raconte avoir contacté les autorités locales le soir même pour les suites légales. « Par mesure de sécurité, j’ai quitté la zone où l’attaque venait d’avoir lieu pour me réfugier près de chez moi. Une fois sur place, j’ai contacté le maire et le député de Gressier qui ont envoyé des policiers à mon secours. Les forces de l’ordre m’ont accompagné au commissariat où j’ai fait ma déposition ».

Dans la foulée, le journaliste souligne qu’il a reçu, il y a un mois, des menaces de mort après avoir remporté le prix Philippe Chaffanjon pour un reportage multimédia qu’il a réalisé sur Cité Soleil. Le reportage traite de l'activité des gangs armés dans le plus grand bidonville du pays. « J’avais reçu des messages menaçants après avoir participé à des émissions pour parler de mon reportage et du fonctionnement des gangs. J’avais pris ces textos au sérieux et c’est la raison pour laquelle j’avais déposé une plainte à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Je ne peux pas établir un rapport  entre ces menaces et ce qui vient de se passer. Dans le cas contraire, ce serait une atteinte grave à la liberté de la presse », estime-t-il.

Les conditions de travail des journalistes deviennent de plus en difficiles.  Rospide Pétion de la Radio Sans Fin (RSF) a été assassiné en juin dernier alors que la PNH ne peut pas encore élucider la disparition depuis plus d’un an du photo-journaliste Vladjimir Legagneur. D’autres travailleurs de la presse ont fait l’objet d’agressions physiques et verbales en couvrant certaines manifestations de rue. En avril dernier, Haïti a reculé de deux points au classement mondial de la liberté de la presse (62e sur 180, contre la 4e place en 2013). Ce classement est établi par Reporters sans frontières. Cet organisme avait souligné un environnement de travail trop précaire pour les journalistes en Haïti.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".