Haïti, tout est en panne

Publié le 2019-08-05 | Le Nouvelliste

Il y a une année jour pour jour, le président Jovenel Moïse choisissait, le 5 août, Jean-Henry Céant pour être son deuxième premier ministre.

Sans qu’aucun des problèmes laissés en chantier par Jack Guy Lafontant n’ait trouvé de solution, le président s’est débarrassé de son sauveur.

Jovenel Moïse en est déjà à son 4e premier ministre. Jean-Michel Lapin a succédé à Céant et Fritz William Michel s’apprête à prendre la place de Lapin sans que ce dernier ait pu prendre charge, ceint de l’onction du Parlement.

L’exécutif -ses gouvernements, l’Etat haïtien en général- n’arrive plus à trouver ni même à proposer des solutions à nos problèmes depuis une année. On ne voit pas encore l’ombre d’une gouvernance nouvelle avec un catalogue de propositions innovantes. La panne est un constat.

L’autre constat : l’opposition, toutes les oppositions confondues, n’arrive pas non plus à prendre ni le chemin de l’unité ni celui de l’efficacité. Les manifestations ne font plus recette, les appels à la grève restent sans suite, les manœuvres n’aboutissent pas. L’opposition a des vœux, pas de moyens. Elle est en panne.

La société civile -du secteur privé à celui des droits humains, les Églises comme les petrochallengers- ne fait pas mieux. Chaque particule de la société civile prend ses rêves pour la réalité, ses communiqués pour des coups de grâce, les « like » sur les réseaux sociaux pour des acquis majeurs. Cela patine plus que cela avance. Panne d’idée ou de vitesse, panne quand même.

Opposition et société civile n’arrivent pas à dialoguer entre elles ni même à s’entendre même de loin sur des points d’accord. La panne est un constat.

Depuis des mois, le président Jovenel Moïse n’a pas de meilleurs alliés que ses opposants. Le président et ses alliés doivent même se réjouir de l’intransigeance peu productive de tous ceux qui veulent renverser la table du pouvoir.

En politique, avoir raison n’a jamais été une condition suffisante pour changer quoi que ce soit, encore moins pour changer de système. Vouloir le pouvoir sans passer ni par les élections, ni par la négociation, ni par la force, ni même en ayant les rapports de force en sa faveur relève du réalisme merveilleux…

Cela fait des lustres qu’Haïti n’a pas connu un tel angélisme, un si grand cafouillage.

Un exécutif faible, des institutions faibles, une opposition faible, une société civile inapte.

Cela fait des lustres aussi qu’Haïti n’a pas connu une si parfaite dégringolade.

Ceux-ci expliquent peut-être cela. On paie le prix de la panne.

Frantz Duval

Frantz Duval
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".