Peu à peu l’idée de transition fait son chemin

Publié le 2019-07-30 | Le Nouvelliste

On pensait que le président Jovenel Moïse était en train de (re)prendre le contrôle de la situation avec la nomination du Premier ministre Fritz William Michel et l’arrestation du chef de gang Arnel Joseph. Avec les jours qui passent, on constate que la crise persiste même si l’opposition politique et ses alliés de la société civile n’arrivent plus à mobiliser les foules dans les rues. Cependant, les gangs armés continuent de terroriser la population dans certains coins, notamment au Bicentenaire. Et le doute persiste sur l’avenir du Premier ministre nommé. Aucune des deux branches du Parlement ne l’a encore invité à faire sa déclaration de politique générale. On ne sait même pas s’il y a des négociations en cours pour trouver un consensus sur la tenue de la séance et dégager une majorité dans les deux chambres pour soutenir sa déclaration de politique générale. Même la commission pour évaluer ses pièces n'est pas encore constituée. 

C’est dans ce contexte que le Forum économique et le secteur syndical, assistés d'organisation, des secteurs populaire et des droits humains, publient une proposition de sortie de crise. Ce document dénommé Cadre d’échange pour une sortie de crise fait des propositions sur les plans économique, politique, social, justice et sécurité publique en vue de sortir le pays de l’impasse où il se trouve depuis plus d’un an. Si le document appelle à la mise en place d’une gouvernance de transition, il ne précise pas si le président Jovenel Moïse, dont une bonne partie de la population exige la démission, fait partie ou non de la solution.

Avant le Forum économique et le secteur syndical, une partie de l’opposition et les petrochallengers avaient publié séparément leurs propositions de sortie de crise. Même si la proposition du secteur privé et du secteur syndical laisse un flou sur le reste du mandat de Jovenel Moïse, elle reconnaît cependant clairement que le chef de l’État ne remplit pas sa mission constitutionnelle consistant à assurer la bonne marche des institutions. Cette nouvelle proposition de sortie crise est comme un désaveu pour l’héritier de Michel Martelly dont la montagne de promesses de campagne n’a pas encore accouché jusqu’ici de sa première souris.

Il est nécessaire de souligner que cette nouvelle proposition de sortie de crise est signée par des secteurs généralement antagoniques. Que des syndicalistes et des patrons s’asseyent sur une même table pour discuter de l’avenir est une première.  Cependant, considérant la gravité de la situation, il est nécessaire d’agrandir la table de discussions en vue d’accueillir d’autres secteurs. Ne serait-il pas une bonne idée que tous les secteurs – partis politiques de l’opposition, petrochallengers, Forum éconimique, le secteur syndical – se joignent pour fondre en une seule leurs propositions de sortie de crise. Les secteurs qui sont en train d’élaborer leurs solutions de sortir de crise pourraient les rejoindre en vue d’aider à corriger les faiblesses relevées dans les documents déjà élaborés. Cela évitera au pays une multiplication de plans de sortie de crise qui traduirait notre incapacité de nous mettre ensemble pour chercher des solutions à nos problèmes communs.

Elaborer les plans, c’est une chose, c’est même un grand pas, les mettre en œuvre est une autre paire de manches. Voilà pourquoi il faut poursuivre les discussions, et c’est le gros du travail ce dialogue entre les opposants pour trouver une seule voie. 

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".