Wilde-Donald Guerrier et FK Qarabag dos à dos

PUBLIÉ 2019-07-16
Attendu en Azerbaïdjan le 10 juillet en cours, l’international haïtien, présent dans sa ville natale, Port-à-Piment (Haïti), s’est vu licencier par le FK Qarabag. Sur son compte Instagram, Wilde-Donald Guerrier, visiblement pas surpris de cette décision, a livré sa version des faits.


L’histoire d’amour entre Wilde-Donald Guerrier et le FK Qarabag a pris fin officiellement ce mardi 16 juillet. En effet, l’international haïtien est désormais libre de tout contrat, car il n’est plus un joueur de l’équipe championne d’Azerbaïdjan.  

En réaction au communiqué du FK Qarabag faisant notamment mention de son licenciement, l’ancien joueur du Violette AC et de l’America FC a laissé entendre que son contrat avait pris fin et que pour le renouveler, il avait posé de conditions aux dirigeants du club azerbaidjanais. « Mon contrat arrivait à terme. Avant de revenir à Haïti, le FK Qarabag et moi avions conclu un accord verbal, selon lequel je rempilerais au club à condition qu’il respecte cet accord. En principe, je devais, selon cet accord, retourner en Azerbaïdjan le 10 juillet », a reconnu le joueur avant de se prononcer sur son licenciement.

« Sans respecter l’accord verbal conclu, les dirigeants ont voulu que je revienne à l’entraînement. Je leur ai dit non, qu'ils devraient d’abord me payer comme on a planifié. Ainsi, à l’amiable, on a pris la décision d’annuler l’accord verbal », a conclu Wilde-Donald Guerrier dans un post sur son compte Instagram.       

Avec le FK Qarabag (60 matches et 6 buts), Wilde-Donald Guerrier avait disputé, en 2018, la phase de poule de la Ligue des Champions avant de jouer, en 2019, la phase de poule de la Ligue Europa.

Reste à savoir où Wilde-Donald Guerrier déposera ses valises, après avoir joué en Pologne et Turquie.  



Réagir à cet article