La mode, l'art et la cuisine haïtienne à la 10e édition de Carribean Heritage Festival

PUBLIÉ 2019-07-11


Une pléiade de créateurs de plusieurs pays de la Caraïbe dont Haïti, la Jamaïque, la Barbade, Trinidad & Tobago, Saint-Vincent, La Grenade, Guyana et Porto Rico ont présenté, le week-end écoulé, leurs collections dans le cadre de la 10e édition du Carribean Heritage Festival, qui s’est tenue à Silver Spring Civic Center (Washington DC) aux États-Unis d'Amérique. Organisée par Haiti Renewal Alliance (HRA) de concert avec Karib Nation, Inc et l'ambassade d'Haïti à Washington, cette édition, consacrée à l'innovation dans la mode, a été l’occasion pour les créateurs haïtiens de mettre en valeur la haute couture haïtienne. Ce festival du patrimoine caribéen visant à présenter une semaine artistique de la culture, du style et de la mode des Caraïbes comprenait aussi l'activité «Awards & Fashion Showcase» et un festival de musique et d'art des Caraïbes.

Des délices culinaires préparées par Dimitri Lilavois et des spectacles ont été présentés par des artistes locaux, des designers et des musiciens de la région des Caraïbes. Parmi les stylistes, la collection du designer Helmer Joseph, un Haïtien vivant au Canada depuis plus de 25 ans, fut très appréciée par l’assistance. À travers une ligne de vêtements pour femme, le designer a été ovationné. Brodée, tissée, perlée, cloutée ou dentelée, chaque pièce de sa création, aux motifs géométriques pour la plupart, est marquée d’une grande inspiration. Avec des couleurs sobres et vives, le styliste de renommée internationale a laissé sa touche à travers des robes de soirée chics et extravagantes.

Participant à ce festival, Charlotte Tanis, la styliste haïtienne qui avait confectionné les vêtements de la première dame Martine Moïse et du président Jovenel Moïse portés lors de la cérémonie d’investiture du mardi 7 février 2017, a présenté ses créations au public de ce grand événement aux côtés d’autres créateurs de la Caraïbe. Femme de challenge, Charlotte Tanis, a confié que ce festival est une occasion pour les stylistes haïtiens d’apporter leur contribution en faisant la promotion des valeurs et des potentialités d’Haïti à travers leurs créations.  

Pour sa part, Magalie Emile-Backer, cofondatrice de Haiti Renewal Alliance (HRA), se dit honorée de s’associer avec Karib Nation Inc. et l'ambassade d'Haïti dans le cadre de ce festival dont l’objectif est de faire la promotion de la culture caribéenne, des arts, de l’art culinaire et la mode. « Les femmes sont la pierre angulaire de la vie et de la culture des Caraïbes et continuent de soutenir l’économie de la région, en particulier dans les domaines de l’entreprenariat et de l’investissement », a déclaré Magalie Emile-Backer.

Quant à Cornell Johns, fondateur et directeur général de Karib Nation Inc., il n’a pas caché sa satisfaction envers cette collaboration à travers un projet commun. «Ensemble, nous sommes très ravis d’avoir travaillé dans une synergie commune pour faire de ce 10e anniversaire un énorme succès », a-t-il indiqué.

Lors d’une soirée organisée à l’ambassade d’Haïti à Washington, l’ambassadeur Hervé Denis a fait savoir que cette collaboration s'inscrit dans la mission plus vaste de l'ambassade consistant à renforcer les relations avec la communauté des Caraïbes, à promouvoir les investissements économiques et l'autonomisation des femmes, à renouer des liens avec les femmes influentes de la capitale et à mettre en valeur la riche culture et l'ingéniosité d'Haïti. « J’encourage ces professionnels à continuer ce travail de grande valeur afin de promouvoir les valeurs et les potentialités d’Haïti à l’échelle internationale », a dit le diplomate.

Cette édition du festival a été aussi marquée par l’inauguration de la nouvelle exposition d’art de l’ambassade d’Haïti à Washington, organisée en exclusivité par la diaspora haïtienne, et aussi l’occasion de rendre hommage au chef cuisinier haïtiano-américain Dimitri Lilavois, lauréat du Prix  des chefs Embassy 2019.



Réagir à cet article