Je découvre Marie Vieux Chauvet

25

Publié le 2019-06-07 | Le Nouvelliste

Avec la collection «Je découvre» l’équipe de Legs Édition semble avoir fait sienne la maxime de Rolande Causse : «Qui lit petit lit toute la vie.» Cette collection, qui présente aux enfants des personnages célèbres ayant marqué l’histoire de l’humanité, est un beau prétexte qui leur insuffle le goût de la lecture et nourrir leur imaginaire de l’histoire de ces grands hommes et ces grandes femmes qui se sont mis, par leurs actes et prises de position, du bon côté de l’histoire.

Marie Vieux Chauvet est de ces femmes qui ont marqué les lettres haïtiennes. Romancière avant-gardiste, membre du très réputé cercle des poètes Haïti Littéraire des années 1960, elle a laissé une œuvre d’une modernité et d’une teneur sociale qui nous surprend encore aujourd’hui. Quoiqu’elle fut de la bourgeoisie aisée, son œuvre porte plutôt la trace des contradictions sociales de son temps, dont la question de couleur (Claire), les inégalités sociales (Michel), la cruauté du pouvoir (Caledu).

Pour mettre les jeunes lecteurs en contact avec cette « femme démesurément femme », la collection Je découvre de Legs Édition dirigée par Mirline Pierre consacre un livre à  cette figure de la littérature haïtienne qui avait été honorée à la  22e édition de Livres en Folie. Écrit par le critique littéraire Dieulermesson Petit Frère et illustré par les artistes Fritzgérald Muscadin et Joram Mercier, « Je Découvre Marie Vieux Chauvet » dresse le portrait de cette femme de lettres pétrie des idéaux de justice et d’égalité.

Divisé en trois chapitres qui résument dans une langue accessible sa vie et son œuvre et à la fin desquels est placé un questionnaire, «Je découvre Marie Vieux Chauvet» répond à un double souci : primo, présenter des modèles aux jeunes en quête de repères ; secundo, favoriser l’accès à l’œuvre de cette femme qui a été bâillonnée pendant des décennies de dictature duvaliériste renforcée par un machisme dont même les cercles les plus lettrés n’en sont pas exempts.

Dans ce livre de 45 pages paru chez Legs Édition, les jeunes apprendront que celle qui entretiendra plus tard une belle amitié avec la figure féministe Simone de Beauvoir est née de la rencontre de l’homme politique Constant Vieux et d’une jeune fille juive venue des îles Vierges, Délia Nones. Ayant grandi sous l’occupation, Marie Vieux Chauvet manifeste très tôt une sympathie pour celles et ceux qui subissent l’histoire. Dans son premier roman « Fille d’Haïti » paru en 1954, elle campe la jeune mulâtresse Lotus Degrave, victime d’une société qui porte mal sa mémoire coloniale et enfermée dans ses préjugés de couleur.

Le roman le plus célèbre de Marie Vieux Chauvet demeure le tryptique «Amour, Colère, Folie» dans lequel elle dresse un portrait sans complaisance des années de la dictature, marquées par la question de couleur, les inégalités sociales, la violence d’un pouvoir dictatorial et ses retombées sur l’organisation sociale. Publiée chez Gallimard en 1968, l’histoire de la réception de ce texte résume à elle seule l’ambiance délétère et morbide de la dictature : deux membres de la famille de Marie Vieux Chauvet sont assassinés et un autre porté disparu. Face à cette situation, Pierre Chauvet, qui est alors son mari, a dû racheter les exemplaires en circulation en Haïti pour éviter d’autres  représailles contre la famille.

«Je découvre Marie Vieux Chauvet» est aussi composé d’un glossaire, de l’arbre généalogique de la romancière et des témoignages de ces ami.es. et/ou lecteurs. La collection Je découvre, portée par l’éditrice et professeure Mirline Pierre, a déjà présenté aux jeunes plus de cinq personnalités dont Viviane Gauthier, Charlemagne Péralte, Léopold Sédar Senghor, Dany Laferrière et Maurice Sixto.

Stephane SAINTIL Stephanedecolonial@gmail.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".