Le projet SECAL clôturé, les responsables se disent plutôt satisfaits

Le ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR) et l’Agence française de développement ont procédé mercredi à la cérémonie de clôture du projet Sécurité alimentaire (SECAL) dans le département du Sud. Les autorités se sont décernées un certain satisfecit pour les réalisations de ce projet au cours des six dernières années, surtout dans la plaine des Cayes. Grâce à ce mécanisme, font-ils savoir, le ministère a appuyé la production agricole, la production végétale ; construit et réhabilité des infrastructures agricoles, ce qui a contribué à améliorer les conditions de vie des producteurs agricoles de cette partie du pays.

Publié le 2019-05-10 | Le Nouvelliste

Ils étaient plusieurs dizaines d’agriculteurs, de représentants d’associations d’irrigants, de cadres du projet Sécurité alimentaire, de représentants des bailleurs de fonds et du ministère de l’Agriculture à avoir participé à la cérémonie de clôture dudit projet. Tenue à la Direction départementale agricole du Sud, aux Cayes, cette cérémonie était l’occasion pour les responsables de présenter un bilan des activités réalisées durant les six dernières années dans la plaine des Cayes. Il a été aussi question d’honorer certaines personnalités qui se sont distinguées d’une façon ou d’une autre au cours du déroulement du projet.

Cofinancé par l’Union européenne et l’Agence française de développement à hauteur de 20.96 millions d’euros, le projet SECAL a permis, selon le directeur départemental agricole du Sud, Marcelin Aubourg, de renforcer la production agricole et, par ricochet, d’atténuer l’insécurité alimentaire, notamment dans le département du Sud.

Ce projet, poursuit le représentant du ministère de l’Agriculture dans le département du Sud, a réalisé d’importantes activités dans cette zone. Il parle de construction d’ouvrages agricoles, de la mise à la disposition des agriculteurs des semences de qualité et d’autres intrants indispensables à la production agricole par le biais des coupons d’achat, la reconstitution du cheptel caprin de six communes après le passage de l’ouragan Matthew, l’appui à la transformation et à la commercialisation des denrées produites dans la zone.

Ainsi, avec le support technique des partenaires financiers, le projet a contribué à la réalisation de nombreux travaux d’envergure. Parmi lesquels figure la rénovation du périmètre d’Avezac, structure d’irrigation qui conduit les eaux de la ravine du Sud jusqu’à la plaine des Cayes. Sa réhabilitation, expliquent les responsables, s'inscrit dans le cadre du plan de refondation économique du pays conçu par le gouvernement haïtien en 2012, qui fait du secteur agricole le principal pilier économique du pays.

Les travaux mis en œuvre ont permis d’appuyer dix campagnes agricoles au niveau de la plaine des Cayes. Par le biais de ce mécanisme, plus de 2000 agriculteurs ont bénéficié du support économique de l’État haïtien lors des deux plus grandes campagnes agricoles du pays.   Aussi, 26 721 coupons ont-ils été distribués pour l’achat de services de labourage, de semences et de fertilisants. Marcelin Aubourg parle également de la distribution de 3 800 caprins dans les zones les plus affectées par l’ouragan Matthew. Afin d'améliorer les conditions de stockage et de minimiser les pertes post-récolte, deux silos de 26 tonnes métriques chacun ont été construits afin de stocker les produits agricoles dans les localités de Ducis et de Tuffet.

Le directeur départemental agricole assure que les objectifs ont été atteints. C’est évident, précise-t-il, que les conditions de vie des agriculteurs se sont améliorées. L’eau est plus disponible, les semences de meilleure qualité. « Avant sa réhabilitation, le système permettait d’irriguer 1 500 hectares de terre mais pour le moment ce chiffre est triplé », argumente-t-il. Un facteur qui aura à coup sûr des incidences positives sur la production agricole et qui permettra d’améliorer les conditions de vie de la population. Plusieurs bénéficiaires ont abondé en ce sens. C’est le cas de Vilaire Dorestant, un cultivateur de Torbeck et d’Anne-Marie Loreta Petit-Frère, une productrice de 82 ans de camp-Perrin qui n’ont pas manqué de féliciter les responsables du projet. Grâce à SECAL, témoignent-ils, les techniques culturales se sont améliorées. Les producteurs sont assistés par des agronomes, ce qui a contribué à augmenter le rendement des parcelles. « De 1.2 tonne métrique, le rendement du maïs a passé en moyenne à plus de 2,5TM par hectare. Le projet a permis également l’augmentation d’environ 40% du rendement du haricot passant en moyenne de 0,6 tonne métrique à une tonne métrique par hectare. »

Fort de ces accomplissements, le directeur de l’Unité d’étude et de programmation Nolex Fontil croit que ce projet est très important dans le processus de relance de l’agriculture dans le département du Sud. La plaine des Cayes, explique-t-il, est la deuxième plus grande zone de production agricole du pays après la vallée de l’Artibonite. En mettant l’emphase sur la construction et la réhabilitation des systèmes d’irrigation, poursuit M. Fontil, le pays est en train de prendre les mesures nécessaires pour que l’agriculture continue de jouer un rôle moteur dans l’économie haïtienne. Mais, soutient-il, construire les infrastructures n’est pas suffisant. Les associations de producteurs ont leur rôle à jouer afin d’entretenir et de gérer ces infrastructures. C'est pourquoi il invite les usagers à s’acquitter régulièrement de leurs redevances afin d’assurer la pérennisation du système.

Jose Flecher
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".