Blondedy Ferdinand est de passage en Haïti !

PUBLIÉ 2019-05-03
L’actrice haïtienne Blondedy Ferdinand est de passage au pays ce week-end. Elle revient après une absence longue de douze années. Mean business, c’est un voyage d’affaires qui ramène la jeune dame à son alma mater. En effet, l’actrice dont le dernier film est intitulé « God’s Will » entame une carrière de chanteuse. À cette fin, elle entreprend une tournée médiatique en compagnie de J Beatz, son mentor, pour annoncer ce tournant dans sa carrière. Rassurez-vous, elle n’abandonne pas le cinéma.


Sexy jusqu’au bout des ongles et diva dans l’âme, c’est une Blondedy toute raffinée et fière de son physique qui nous arrive au local de Ticket Magazine. Accompagnée du chanteur J Beatz avec lequel elle a interprété la chanson « Renmen m renmen w » dont le succès est incontestable, madame Blonde Light s’est avérée la personne la plus « real » jamais interrogée. En effet, elle avoue et assume avec une facilité à couper le souffle certaines rumeurs et propos qui circulent à son encontre. Citons parmi ces aveux l’utilisation des produits qui éclaircissent la peau : « Je suis une businesswoman et en tant que telle, je dois être la première représentante dans mon produit. Et cela n’a rien à voir avec un quelconque manque de confiance en soi. C’est une manière pour moi de me sentir bien dans ma peau », soutient la mère de deux enfants.

Sympathique et à l’aise en entrevue, Blondedy n’a aucunement froid aux yeux. Elle confie d’elle-même n’avoir pas pu rentrer au pays à cause de son statut d’immigrant illégal sur sa terre d’accueil. Elle a effectivement été longtemps en situation irrégulière chez l’oncle Sam. On se souvient des rumeurs circulant sur le sujet. « Il y a quelques mois, j’ai acquis le statut légal aux États-Unis. Et je voulais avant toute autre chose revenir chez moi avant de penser à voyager dans un autre pays », dit Blondedy. Une régularisation obtenue grâce à son mari avec lequel elle vit depuis dix années.

Alors que la chanson « Renmen m renmen w » est un franc succès, Blondedy souligne avoir eu des doutes quand J Beatz lui a proposé de la réaliser : . « Mwen menm ?!! Mais à force de travailler, nous y sommes arrivés. » Et fort de cet accomplissement, les deux artistes sont venus annoncer leur projet commun qui n’est autre que la production d’un album ensemble. Le big plan est de parfaire la chanteuse qui sommeille en Blondedy. L’actrice certifie que ceci ne l’empêchera pas de continuer sa carrière d’actrice. « Si on me propose un script qui me convient, je prends tout de suite le rôle […] La chanson est comme une chaussure qui n’arrive pas encore à m’entrer aux pieds alors le cinéma est ma passion des débuts. »

Dotée d’un sex appeal qui peut être humé à des kilomètres à la ronde, Blondedy Ferdinand n’a rien à envier à une Kim Kardashian ou tout autre It girl de la fashion sphere. Elle n’a peut-être pas les millions, mais sa popularité dans la communauté haïtienne et sa manière de la gérer ont de nombreuses similitudes avec les plus fameuses. En parlant de Kim K, vous vous questionnez certainement sur les fesses de celle dont les pas de comédienne furent remarqués dans « I Love Anne » ou encore « Les couleurs de la dignité ». Non elle n’a pas d’implants ! « Après avoir accouché de mon deuxième enfant, j’avais gagné beaucoup de poids. J’ai aussi toujours voulu avoir de grosses fesses, car je les aime énormes et imposantes. Ayant appris que je pouvais en avoir sans vraiment recourir à une procédure compliquée, j’ai donc acheté une paire de fesses. Rires. J'ai fait transférer de la graisse dans mes fesses. »

(Pouvez-vous croire que madame nous a demandé de toucher son popotin ! Nous imaginons combien à notre place en auraient profité.)

Mais méfiez-vous hein, derrière son apparence de femme cool, sympa se cache une redoutable femme d’affaires. D’ailleurs, Blondedy Ferdinand gère d’une main de fer commerce, carrière et famille. Véritable mère poule, elle indique s’occuper elle-même de son foyer : lessive, cuisine et enfants, rien n’est négligé car madame tient à ce que sa famille soit équilibrée. Estimant ne pas avoir de compétiteur, celle qui se laisse guider par l’homme gouyad est passée maître dans l’art de faire du marketing sur les réseaux sociaux. Elle n’hésite pas à alimenter les rumeurs sur elle : « Tant que cela fait marcher mon commerce ! »

Proches l’une de l’autre, les deux stars ne font que travailler ensemble. Qu’avez-vous imaginé ? Madame est mariée et Monsieur est professionnel. Bref, attendez-vous dans les jours à venir à découvrir Blondedy la chanteuse autrement que dans un duo. La tournée médiatique qui ramène les deux artistes en Haïti se prolongera jusqu'à la deuxième semaine de mai et les emportera dans les départements de l’Artibonite, du Nord et plus loin encore.

Pour voir les deux sur scène ici en Haïti, il faudra attendre l’été 2019... si tout va bien dans le pays.



Réagir à cet article