For Women by Women : une plateforme pour promouvoir le leadership au féminin

PUBLIÉ 2019-04-01


Les menaces de “peyi lock” du vendredi 29 mars 2019 n’ont pas eu raison de “For Women by Women”. Des dizaines de femmes se sont réunies afin de partager leurs expériences et apprendre chacune du travail des autres. Rencontres, foires et échanges ont constitué les principales activités de cet événement.

Mis en oeuvre par Papyrus et financé par la USAID, le projet Konbit a accouché de plusieurs activités dont For Women By Women, organisée dans la lignée de la commémoration de la Journée internationale des droits des femmes. Son objectif est de promouvoir des partenariats de développement visant l'inclusion féminine. Selon Claudine St-Rome André, responsable de communication de Konbit, For Women By Women, Business Link encourage non seulement l’intégration du maximum de femmes dans le secteur des entreprises, mais offre également des modèles et un réseautage aux femmes qui souhaitent se lancer sur le marché entrepreneurial.

Et de ce fait, la programmation de la journée a été montée de manière à permettre à des dames évoluant dans des domaines comme la politique, la communication ou encore l’entrepreneuriat de partager leurs expériences et le secret de leur succès. Une grande place a donc été accordée au storytelling dans les différents panels tenus dans le cadre de l'événement.

Si l’annonce des mouvements de protestation du 29 mars n’a pas occasionné le report ou l’annulation de For Women by Women, elle en a tout de même chamboulé l’organisation. "Il y a des intervenants/es qui ont annulé à la dernière minute préférant jouer la carte de la prudence [...] On a également dû fusionner le panel de la politique et celui du secteur privé", indique madame André.

Parce que fusionné et réalisé dans la plus grande des salles destinées à recueillir les activités For Women by Women, le panel de la politique et celui du secteur privé est celui qui a récolté la plus grande partie des participantes. Emmenée par Christine Coupet Jacques dans le rôle de la maîtresse de cérémonie, la séance a accueilli Sabine Manigat, Régine René Labrousse, Gaelle Riviere Wulf, Alice Nkunzimana ou encore Evelyne Bernard Cheron. Savoir bien s’entourer afin de pouvoir déléguer les tâches, être une fonceuse et apprendre des autres sont parmi les points que ces dames ont mentionnés lorsqu’il a fallu souligner le secret de leur réussite. Les deux autres panels, tout aussi importants, ont proposé “L’affirmation de soi dans le milieu du travail” et “ Femmes dans le secteur à but non lucratif”. Ils ont respectivement été animés par Phaidra Alliance Laraque, Tim Valda et Monique Manigat ; Margarett Lubin, Florence Jean-Louis et Sahita Pierre-Antoine.

En plus des différents panels qui ont réuni des personnalités comme Margareth Lubin, Sabine Manigat, Christine Jacques Coupet, Tim Valda ou encore Phaidra Laraque, une foire a eu lieu toujours dans les locaux de Papyrus. Question de donner l'opportunité à des femmes œuvrant dans des entreprises différentes (artisanat et autres) d'exposer leurs produits, proposer des services, et surtout de se faire de nouveaux clients.

Signalons qu’un public avisé a fait le déplacement pour participer à cet événement. Il était en grande majorité composé des femmes quoique l'activité était ouverte aux deux sexes.



Réagir à cet article