Parlement haitien

Amendement constitutionnel: La commission sénatoriale stagne

Publié le 2019-04-01 | Le Nouvelliste

Déjà un an et demi depuis la formation de la commission sénatoriale chargée de réfléchir, à côté de celle dirigée par Jerry Tardieu à la Chambre des députés, sur un éventuel amendement de la Constitution du pays à la fin de la 50e législature.

Aujourd’hui, la Chambre des députés avance à grands pas dans cette initiative, si bien que des réactions se font déjà entendre dans la société. Pourtant, c’est bien le contraire au niveau du Sénat de la République où la commission, présidée par le sénateur Kedlaire Augustin, reste jusqu’à aujourd'hui dans l’ombre des députés.

Lors de la formation de cette commission spéciale, son président, le sénateur Kedlaire Augustin, avait confié à la presse que, pour économiser « du temps et de l’énergie », il allait attendre le rapport de la commission spéciale de la Chambre des députés chargée de l’amendement de la Constitution pour pouvoir analyser et approfondir le travail des députés, si la nécessité se fait sentir.

Depuis lors, on reste sans nouvelles de cette commission, jusqu’à ce que, le lundi 1er avril 2019, le sénateur Kedlaire Augustin ne vienne lever le voile sur l’état de stagnation de la commission sénatoriale.

Selon le sénateur Kedlaire Augustin, la commission sénatoriale, qui s’est juchée sur les épaules des députés, a reçu et a analysé le travail réalisé par ces derniers. Et comme le veut l’ordre des choses, les sénateurs parviennent à voir plus loin en identifiant de petites corrections à apporter dans le travail déjà fait. À ce point, Kedlaire Augustin dit avoir été confronté à un problème d’absentéisme au Sénat. En effet, après plus d’une année à la tête d’une commission qui se jette sur le rapport des députés au lieu de réaliser son propre travail de terrain, le président Kedlaire Augustin a attendu bien longtemps pour présenter à l’assemblée des sénateurs le rapport de son travail qui n’est autre qu’une critique du travail de la Chambre basse, car les séances, pour parler de telles choses, se raréfient au Parlement, et la commission sénatoriale a dû encaisser les conséquences jusqu'au mardi 26 mars dernier.

Aujourd’hui, comme pour sortir la tête de l’eau, Kedlaire Augustin convoque la presse pour annoncer que sa commission entend démarrer des consultations auprès de divers secteurs, au cours de ce mois d’avril.

Une information qui peut faire tourner la tête si l’on se rappelle que le rapport de la commission des députés qui sert de repère aux sénateurs a été rédigé après avoir consulté ces mêmes secteurs.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".