Les 7 étrangers lourdement armés arrêtés « transférés » aux États-Unis

Publié le 2019-02-20 | Le Nouvelliste

Les sept étrangers lourdement armés arrêtés pour détention illégale d'armes à feu dans les parages de la Banque de la République d'Haïti (BRH) dimanche ont été «transférés aux États-Unis où ils seront poursuivis», a appris le journal de source policière, le mercredi 20 février 2019. Ils ont enfreint la législation américaine, a poursuivi cette source, qui indique que la police avait sollicité l’assistance du FBI dans le cadre de cette enquête. « À cause des troubles politiques, l’enquête du FBI sur le terrain pourrait être compliquée. Les Américains sont sensibles à la sécurité de leurs ressortissants, même s’ils sont en situation d’infraction à la loi. Les accusations de proches du Premier ministre sur l’implication des ces individus dans un complot pour atteindre à la vie du chef du gouvernement a provoqué des craintes que l’enquête soit biaisée », a expliqué cette source policière, reconnaissant qu’il était « difficile de résister aux Américains et garder ces détenus en Haïti ».

 Le journal a contacté le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince. « Je me garde de faire de commentaire », a déclaré laconiquement Paul Éronce Villard. La veille, le commissaire du gouvernement, Me Paul Éronce Villard, en conférence de presse en milieu de journée, avait, en réaction à des rumeurs sur des pressions de responsables politiques haïtiens, dont le ministre de la Justice, pour libérer ces suspects, démenti ces rumeurs et indiqué que les suspects n’étaient pas « libérables » au regard des éléments du dossier. Le commissaire du gouvernement avait souligné être aux commandes, en tant que chef des officiers de police judiciaire de  l’enquête de flagrance diligentée.  

 L'Haïtien (un déporté) appréhendé reste au pays, à la disposition de la justice, a appris le journal. L'arrestation de ces étrangers avait fait grand bruit en Haïti. L'un des deux véhicules à bord desquels ils ont été interceptés appartient à Mme Magalie Habitant, ex-directrice du SMCRS (Service métropolitain de collecte des résidus solides). Celle-ci avait ordonné qu'une Ford Ranger soit immatriculée au nom de Jean Fritz Jean-Louis, un autre proche du régime Tèt Kale.

La veille, l'équipe du Premier ministre Jean-Henry Céant avait indiqué que ces hommes armés voulaient se rendre sur le toit de la BRH pour pouvoir dominer le bureau du Premier ministre et le Parlement. Ils voulaient attenter à la vie du PM Céant, a affirmé Jorchemy Jean-Baptiste, conseiller du chef du gouvernement.

Avant le transfert de ces 7 étrangers, sans menottes, un ex-commissaire de police accusé de complot pour tuer le président Jovenel Moïse a été transféré (menotté) à la DEA pour être poursuivi à cause de son implication présumée dans le trafic de stupéfiants.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".