Que peut encore promettre Jean-Henry Céant pour améliorer les conditions de vie de la population ?

Publié le 2019-02-16 | Le Nouvelliste

Après 9 jours de paralysie des activités dans le pays, c’est le Premier ministre qui va annoncer les mesures économiques pour améliorer les conditions de vie de la population, a dit le chef de l’Etat dans son adresse à la nation jeudi soir. Comme Jovenel Moïse depuis deux ans, depuis qu’il est Premier ministre, aucune des annonces ou promesses faites par Jean-Henry Céant n’a été, jusqu’ici, réalisée à la satisfaction du pays...

« Le Premier ministre @jeanhenryceant va annoncer dans les heures qui suivent les mesures économiques arrêtées pour soulager la population dans cette conjoncture particulière », avait posté le 14 février le chef de l’Etat sur son compte Twitter. Jean-Henry Céant a donc attendu plus de 48 heures pour faire ces annonces. Quelles nouvelles mesures pour améliorer les conditions de vie de la population peut encore adopter Jean-Henry Céant après les nombreuses promesses déjà faites ?

La première promesse de Jean-Henry Céant, deux mois après avoir pris la tête de la Primature, a été la création en octobre 2018 d’un task force pour à la fois faire baisser les prix des produits de première nécessité et créer des travaux à haute intensité de main-d’œuvre. Ensuite, il a avait annoncé en décembre de l’année dernière le lancement d’un programme pour créer 50 000 emplois dans le secteur de l’assainissement.

Le Premier ministre a en outre pris l’engagement de faire avancer le dossier PetroCaribe. Si la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif a publié un rapport partiel fin janvier, le task force du premier ministre n’a pas donné de résultat public connu.

Plus récemment, le mardi 5 février dernier lors d’un Conseil des ministres au palais national, le gouvernement a pris une résolution décrétant l’urgence économique en vue de venir en aide aux personnes en situation de vulnérabilité dans le pays. Personne ne sait encore ce que recouvre ce concept.

Selon cette résolution, l’urgence économique concerne toutes les mesures exigées par les circonstances qui seront prises en vue d’aider à réduire le coût des biens de première nécessité ; d’augmenter l’accès au crédit en faveur de petites et moyennes entreprises ; de prendre une option préférentielle pour le financement de l’agriculture et du secteur agricole ; de relancer l’activité économique et de renforcer les programmes sociaux. On attend les résultats concrets de ce discours.

Lors du Conseil des ministres du 5 février, Jovenel Moïse avait déjà demandé au Premier ministre et au cabinet ministériel d’expliquer en direct à la télévision ce qu’ils font pour améliorer les conditions de vie de la population. Là encore la parole des ministres n’avait pas convaincu grand monde de leurs efforts.

Il y a eu aussi au cours de ce Conseil des ministres l’adoption de 11 mesures visant à assainir les finances publiques. Il s’agit de :

1) interdiction d’achat de nouveaux véhicules par l’Etat jusqu’au 30 septembre 2019 ;

2) interdiction de tous les contrats de location de véhicules pour le compte des agents publics sans autorisation du Premier ministre ;

3) interdiction formelle aux ministres, secrétaires d’Etat et aux directeurs généraux de voyager sans l’autorisation expresse du Premier ministre ou du ministre de tutelle. Le cas échéant, aucune délégation ne sera composée de plus de cinq membres ;

4) reconsidération du niveau et des modalités de versement de per diem pour les voyages à l’étranger ;

5) compression des achats de biens et de services pour le compte de l’Etat ;

6) interdiction de circulation pour les véhicules immatriculés « Service de l’Etat » les week-ends et jours fériés ; les jours de travail au-delà de 7 heures p.m. conformément à l’arrêté sur le train de vie de l’Etat ;

7) réduction et harmonisation des salaires des directeurs généraux des organismes autonomes ;

8) Réduction de 30% du quota du carburant alloué aux agents de l’Etat ;

9) suspension des achats de cartes téléphoniques et recours exclusif aux plans prépayés au bénéfice des agents publics ;

10) interdiction de toute forme de subvention, à moins d’une autorisation formelle du Premier ministre ;

11) obligation des ministres, des secrétaires d’Etat et directeurs généraux de finaliser leur déclaration de leur patrimoine et leur déclaration définitive d’impôts.

Ces mesures, qui étaient déjà à l’ordre du jour depuis 2017 sous l’administration de Jack Guy Lafontant, n’a pas le sentiment qu’elles seront appliquées un jour.


En cinq mois, la seule grande victoire du Premier ministre a été le vote de l’énoncé de sa politique générale devant le Parlement. Il n’a pas pu former la commission de vérité sur l’utilisation du fonds PetroCaribe, ni réussir la création du task force pour faire baisser le coût de la vie, ni les 50 000 emplois dans l’assainissement, entre autres.

Le forum sur le Pacte de gouvernabilité le 22 janvier 2019 devait être le premier moment de gloire de Jean-Henry Céant. Mais Jovenel Moïse l’avait carrément et publiquement désavoué en étalant ses insatisfactions et demandant au Premier ministre de faire mieux…

Aujourd’hui, après 9 jours de paralysie des activités dans le pays et des mouvements de protestations violentes de la population pour exiger de meilleures conditions de vie et le départ du chef de l’Etat, Jean-Henry Céant se retrouve à la croisée des chemins. Il a, ce samedi 16 février, à 8 heures du soir, fait encore des annonces pour améliorer les conditions de vie de la population et du coup tenter de faire baisser la tension. Que peut-il bien encore promettre ?

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".