Augmentation des coefficients de réserves obligatoires : les explications du gouverneur

Face à la dégringolade de la gourde, la Banque de la République d’Haïti (BRH) a décidé récemment d’augmenter les coefficients des réserves obligatoires sur les passifs gourde et dollar, des banques commerciales, des institutions financières non-bancaires et des banques d’épargne et de logement. Cette mesure, diversement interprétée dans les médias, a été expliquée récemment par le gouverneur de la BRH, Jean Baden Dubois, au cours d’une conférence de presse au ministère de l’Economie et des Finances.    

Publié le 2019-02-05 | Le Nouvelliste

Pour faire comprendre cette mesure prise par la BRH, le gouverneur Jean Baden Dubois a rappelé l’une des missions de son institution consistant à conduire la politique monétaire en Haïti. En ce sens, il a souligné que la banque centrale a le pouvoir d’agir sur l’offre monétaire. Quand il y a un surplus de liquidité en circulation, la BRH utilise ses instruments afin d’éliminer cet excèdent. Les coefficients de réserves obligatoires sont l’un des instruments utilisés pour permettre à la BRH de sécher les liquidités en excédent qui peuvent avoir des incidences sur l’inflation et le change. « Assurer la stabilité des prix », c’est la mission la plus importante pour la BRH.          

La décision de la BRH d’augmenter les coefficients des réserves obligatoires concernent à la fois les passifs libellés en gourdes et les passifs libellés en dollars. « Pourquoi, j’ai pris la décision d’augmenter également le taux des réserves obligatoires sur les passifs libellés en dollars ? » Le gouverneur a posé cette question afin de montrer que la mesure prise n’est pas paradoxale « Il y a deux monnaies en circulation dans l’économie. Je dois m’assurer qu’il y a un minimum d’équilibre afin que le taux de change puisse correspondre aux fondamentaux économiques », a soutenu Jean Baden Dubois, le numéro un du conseil d’administration de la BRH, soulignant que La BRH a le droit de constituer des réserves sur le passif en devise.

 « Quand le coefficient des réserves obligatoires augmente, le nombre de gourdes en circulation diminue. Aussi, quand le taux de change augmente, la masse monétaire en gourdes ne fait que réduire. En outre, il y a une loi selon laquelle 10% des passifs en dollars doivent être en gourde. J’ai choisi de le faire passer à 12,5% », a poursuivi le gouverneur.

Quand la BRH utilise ses instruments pour réduire la quantité de monnaies en circulation à travers une politique restrictive, cela devrait permettre de combattre l’inflation mais aura des incidences négatives sur la croissance et dans un sens plus restreint sur le crédit. Le gouverneur est conscient de ce fait mais ne se montre pas pour autant inquiet. « Ce n’est pas de gaité de cœur que la BRH a augmenté le taux des réserves obligatoires. On sait que ça va renchérir le prix du crédit et cela ne sera pas favorable à la croissance économique. C’est la raison pour laquelle, la BRH a mis en place tout un ensemble de programmes d’incitation pro croissance pour réorienter les crédits vers des secteurs productifs au détriment des importations », a argué Jean Baden Dubois, soulignant que les crédits accordés pour des raisons de spéculation sont annulés.   

Le gouverneur en a profité de cette occasion pour démentir les allégations d’un leader politique faisant croire que la BRH va convertir les dépôts bancaires en dollars en gourdes. « C’est du non-sens. La loi permet d’avoir des épargnes dans les deux monnaies. Il n’a jamais été dans l’intention de la BRH de convertir les dépôts en dollars en gourdes. La loi ne le permet pas », a déclaré Jean Baden Dubois.  

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".