De nouvelles promesses pour le chantier de l’hôpital Simbi continental qui traîne

Publié le 2019-02-06 | lenouvelliste.com

« Il n’y a pas de date fixe. Toutefois les travaux vont être relancés incessamment », a confié  un responsable du ministère de la Santé publique et de la Ppopulation (MSPP). Ce dernier a aussi indiqué que le Premier ministre Jean-Henry Céant a donné la garantie aux autorités sanitaires de réactiver les travaux de construction de l’hôpital Simbi Continental à la traîne depuis plus de trois ans. L’hôpital devait être opérationnel depuis août 2015.

Parmi les multiples chantiers d’hôpitaux à la traîne, le centre hospitalier Simbi Continental retient l’attention du notaire Jean-Henry Céant. Accompagné de la ministre de la Santé publique, le Dr Marie Gréta Roy Clément, le chef du gouvernement a rendu une visite sur le chantier lundi  afin de s’enquérir de l’état d’avancement du Chantier.

Avant lui, il y avait d’autres ministres ainsi que le président de la République, Jovenel Moïse, qui avaient promis de poursuivre les travaux. Cependant rien n’a était fait jusqu’ici. « Le Premier ministre, me paraît-il, est très sérieux », a affirmé notre source.

La construction de l’hôpital, qui est à un stade très avancé, ne nécessiterait pas plus que six mois à la firme pour remettre le chantier, selon Jean-Henry Céant, une fois que sont repris les travaux. Pour finaliser lesdits travaux, une somme d’un million de dollars américains suffit, estime Jean-Henry Céant. Le financement de la construction était assuré à travers le fonds PetroCaribe pour une valeur de plus de six millions de dollars américains.

L’hôpital Simbi Continental, situé sur la route nationale numéro 2, à hauteur de Fontamara, est ce projet qui abritera un service de soins intensifs, de pédiatrie, de néonatalogie, de médecine interne, de chirurgie et de traumatologie…  Il sera doté de 70 lits, dont une quarantaine pour l’hospitalisation.

La structure refermera une unité d’hospitalisation maternelle, une cuisine, une unité d’hospitalisation pour adultes, une pharmacie, une unité pédiatrique, une unité chirurgicale, une salle de réveil après anesthésie, une unité de soins intensifs pour adultes, deux salles d’opération, une salle pour les nouveau-nés, un service des urgences, un service des urgences pédiatriques et des laboratoires.

Le chef du gouvernement a promis de s’entretenir avec  la firme responsable du chantier, en l’occurrence IBT HAITI S.A,  en vue de faciliter la reprise des travaux.



Réagir à cet article