PAPJazz | 13e édition | After hour

Robenson Désius, un bon guitariste en concert au Quartier Latin

Publié le 2019-01-30 | Le Nouvelliste

Culture -

Roland Léonard

L’after hour ou concert en boîte, restaurant ou bar-restaurant, est l’une des attractions les plus intéressantes du festival de jazz. Le temps d’une soirée ou deux, l’endroit se transforme en club de jazz, avec une foule d’amateurs et de curieux.

Un after hour au restaurant « Quartier Latin» à la place Boyer, Pétion-Ville, est toujours une occasion en or, une bonne affaire. La terrasse à l’entrée, le bar, la grande salle des dîneurs à l’intérieur (cour à l’air libre, en partie recouverte) sont bondés et nous ravissent l’œil par tous ces consommateurs haïtiens et cosmopolites. Clientèle sachant apprécier la grande musique, les yeux rivés à l’estrade des concertistes, tout en mangeant de la bonne nourriture. Il y a deux écrans –télés plats, au bar et à l’extérieur, à cette fin.

Ce vendredi soir 25 janvier 2019, il y a une affluence considérable pour dîner, boire et assister au spectacle du jeune guitariste, très talentueux, Robenson Désius.

« Robenson Désius est connu du public pour ses concerts réguliers à l’hôtel Oasis en compagnie du groupe Tonik jazz. C’est un amateur de fusion jazz et de jazz traditionnel, sans compter le Gospel et le «Smooth jazz»… (notes de présentation).

Ce soir, Robenson encadre sa personne par des accompagnateurs et «sidemen» solides: piano électrique et claviers (Josué Alexis) ; congas et percussions (Marc Harold-Pierre) ; batterie (Edelin Olivier) ; guitare-basse à six cordes (David Casséus) ; Saxophones ténor et soprano (Ricardo Lafond) ; chant (Hans-Berry).

Timidement, il accueille l’assistance et présente ses compagnons. Son programme est réparti sur trois «sets», trois parties de trente minutes, prévues avec pauses.

Il commence son concert par une introduction curieuse, suivie du boléro-chacha «Quizas, Quizas», succès immortel remontant aux années 50 du XXe siècle. Il nous gratifie d’un solo de guitare, suivi de celui de Josué Alexis.

Robenson enchaîne avec le merveilleux « Isn’t she lovely» de Stevie Wonder, un excellent swing, commenté adéquatement par le guitariste et pianiste.

En troisième lieu, on écoute le savoureux calypso « Saint-Thomas» du grand saxophoniste ténor Sonny Rollins ; à cette fin, Ricardo Lafond, adepte de l’instrument, pointe sur scène pour exposer le thème, prendre un bon chorus suivi de celui de Robenson. Josué Alexis s’illustre également, relayé par David Casséus extraordinaire dans son solo.

Le groupe poursuit le concert avec une divine surprise : le thème musical de l’émission télé « Languichate Débordus au XXe siècle», servant de canevas, pour des improvisations. La guitare, le piano et la basse le commentent chacun son tour. Ricardo Lafond intervient au saxophone soprano sur la boucle harmonique de conclusion, en finale: le «turn-around» d’accords, avec un riff tiré du canevas. On n’oubliera pas de sitôt cette bonne initiative sur une meringue populaire.

En cinquième position, vient le funky «East bund» du compositeur Nathan Hill de «Four play», David Casséus claque sa basse avec son pouce.

Improvisations de Robenson Désius et du bassiste qui «scatte» agréablement son chorus comme le ferait un George Benson. Les connaisseurs et les musiciens dans la salle applaudissent ses audaces et ce moment de bravoure, Robenson Désius, également, ne manque pas de s’exprimer.

Pour conclure ce set, il y a du chant. Une autre belle surprise : Hans Berry, que nous connaissons de vue sans jamais lui soupçonner un tel talent, chante d’une belle voix grave le tube de Louis Armstrong « What a wonderful world», avec les mélismes à la coda ou cadence finale. Il provoque l’admiration du chanteur New-Orléanais Michael Watson, présent dans la salle. Sans avoir de professeur de chant atitré, Hans Berry se déclare être le produit des chorales et des exemples de « You tube». Écoles efficaces en tout cas.

Il y a entracte de quinze à vingt minutes. Le second set commence et le plaisir reprend. Mais après «Yellow Jacket», un 6/8 composé par Sharon Marten, le thème «La Gosseline», un air traditionnel haïtien et jazzé, les choses s’arrêtent avec « The chicken», le superbe fast funky de Jaco Pastorius, où s’expriment brillamment Ricardo Lafond au sax ténor, David Casséus et Josué Alexis. Au point d’attirer la convoitise des musiciens étrangers, présents dans la salle, dont le sax ténor, le trombone, le trompettiste new-orléanais, le batteur et le claviériste suisses.

Ces derniers, emballés par l’atmosphère de «The chicken», s’installent de leur gré sur le « stage», improvisent et précipitent le moment des jam-sessions. Ils sont maîtres de la scène et du public. Josué Alexis, dépité, s’en va. David Casséus et Robenson Désius restent sur place, héroïques dans «What’s going on» de Marvin Gaye, chanté par l’Américain.

Ainsi se termine précocement la soirée.

Nous avons tout de même eu le temps d’apprécier le talent de ce jeune guitariste à qui nous prédisons un bel avenir, s’il persévère, étudie et se perfectionne.

Roland Léonard Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".