Tourisme/Industrie

La marque Haïti dévoilée !

Publié le 2019-01-24 | lenouvelliste.com

Le comité de la marque pays a dévoilé, jeudi, la nouvelle identité visuelle d’Haïti. D’une forme originale en rouge, ou blanc sur rouge, cette marque est accompagnée d’une phrase signature qui positionne le pays «Haïti, une terre une âme, Ayiti yon Tè, Yon nanm ! (Créole) Haïti, Land with a Soul(anglais)». Ainsi, les entités publiques ou privées auront désormais à communiquer sur les différentes facettes d’Haïti sous une seule identité visuelle. Ce travail a été réalisé de concert avec la firme internationale spécialisée dans la marque, FutureBrand, avec un appui financier de la Banque interaméricaine de développement (BID) et du secteur public.

Bien plus que le fameux logo d’hibiscus, symbole de qualité, qui était utilisé uniquement par le secteur touristique, la création de cette nouvelle marque Haïti poursuit d’attirer l’objectif non seulement le tourisme mais entend aussi contribuer à attirer les investissements étrangers, à soutenir les produits d’exportation et également à se différencier des autres pour présenter un avantage concurrentiel mondial. Cependant, dans le domaine des investissements, la marque pays sera associée au complément verbal « Forger des opportunités solides ».

Les  ministère du Tourisme, du Commerce de la Culture, représentés respectivement  par la ministre   Marie Christine Stephenson,  le ministre Ronell Gilles et Pradel Henriquez le Centre de facilitation des investissements (CFI) par  la directrice générale Tessa Jacques, l’Association des industries d’Haïti (ADIH) Georges B. Sassine,  la Chambre de commerce et d’industrie d’Haïti (CCIH) par  Martine Cuvilly et l’Association touristique d’Haïti par Béatrice Nadal Mevs  sont les différents acteurs  de ce comité de marque dont le travail collectif a commencé en 2017.

La couleur rouge retenue pour la marque Haïti symbolise le caractèere  révolutionnaire , caraibbéen et révolutionnnaire de celle qui fut la première république noire.

« La création d’une nouvelle marque pays fait partie de la feuille de route du CFI et ce projet multisectoriel associe le secteur privé avec le secteur public », a déclaré Tessa Jacques du CFI. Selon elle, cette marque flambant neuve permettra d’attirer les investissement internationaux mais aussi de faire la promotion du tourisme, d’encourager les exportations, de partager notre culture tout en forgeant des opportunités solides.

À entendre les différents membres dudit comité, tout est dans la perception. « La perception est la réalité. Ce que l’on voit, c’est ce que l’on croit. » Malgré la persistance des connotations négatives (dictature, insécurité, instabilité politique, catastrophes naturelles), la directrice du CFI affirme qu’Haïti peut encore corriger cette perception qu’elle projette à l'extérieur. « Nous sommes responsables de la manière dont nous voulons être vus de par le monde », a-t-elle insisté, en dépit de la dégradation des conditions socioéconomiques.

Une idée reprise par la ministre du Tourisme pour qui la solution à la mauvaise image d’Haïti réside dans un changement de comportement de ses habitants . « L'essentiel, c'est d’avoir une marque transversale qui ne s’impose pas seulement au secteur touristique. Une marque qui parle de tout ce qu’on a en termes d'opportunités. » Cette marque pays est un label de qualité que nous déposons sur le produit Haïti! a insisté la titulaire du Ministère de Tourisme Marie Christine Stephenson, visiblement contente de cette réalisation.  

Par ailleurs, tout  l’accent est mis sur les potentialités d’Haïti, principalement sur son passé historique. « L’une de nos  principales richesses réside dans nos habitants », a fait savoir, pour sa part, Pradel Henriquez, représentant du ministère de la Culture et de la Communication, affirmant qu’Haïti  occupe une position géographique privilégiée, d'énormes richesses culturelles et des milliers de kilomètres de terres vierges et de plages à découvrir, un passé glorieux.  « Nous sommes l’un des pays dont les plantations sont presque 100% organiques », a soutenu Pradel Henriquez.

De nombreuses visites du pays et plus d’une cinquantaine d’entrevues ont été nécessaires à la conception de cette nouvelle marque pays qui, d’après les entités, favorise la simplicité et valorise la personnalité du pays notamment la créativité et sa fierté.



Réagir à cet article