Tract, vote et exactions

Il circule sur Internet, accompagnés d’une faute d’orthographe à mon prénom, des propos qui me sont prêtés, que je n’ai jamais prononcés.

Antoine Lyonel Trouillot
Par Antoine Lyonel Trouillot
14 janv. 2019 | Lecture : 3 min.

Il circule sur Internet, accompagnés d’une faute d’orthographe à mon prénom, des propos qui me sont prêtés, que je n’ai jamais prononcés. Je ne me savais pas assez grand pour que des gens se cachent derrière mon nom pour parler. Il est bien temps dans ce pays que les gens osent prendre la parole, assumer leur point de vue sur tous les aspects de la vie : la politique, la citoyenneté, les libertés… On ne peut construire du vivant dans le silence ni dans

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.