Affaire Nice Simon : le dossier d’Yves Léonard est renvoyé au tribunal correctionnel

Inculpé de séquestration, de tentative d’assassinat et de voies de faits suivies de coups et blessures au préjudice de sa concubine Nice Simon, Yves Léonard est passible d’une peine correctionnelle.

Ruth Cadet
Par Ruth Cadet
04 janv. 2019 | Lecture : 2 min.

Inculpé de séquestration, de tentative d’assassinat et de voies de faits suivies de coups et blessures au préjudice de sa concubine Nice Simon, Yves Léonard est passible d’une peine correctionnelle. En effet, dans une ordonnance de clôture en date du 28 décembre 2018, le juge d’instruction du tribunal de première instance de Croix-des-Bouquets, en charge de cette affaire, Wando Saint-Villier, a renoncé à deux des chefs d’inculpation pour insuffisance de preuve. Il s’agit de la séquestration et de tentative d’assassinat.

Si la mairesse

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.